Accueil | Actualités | Médias | Le Parisien renonce à licencier Marc Lomazzi
Pub­lié le 18 février 2014 | Éti­quettes : , , ,

Le Parisien renonce à licencier Marc Lomazzi

Une forte mobilisation des rédactions du Parisien/Aujourd’hui en France aura eu raison de la volonté de la direction de licencier Marc Lomazzi.

Le numéro 2 du service économique s’était vu, en effet, annoncé son licenciement le 6 février dernier. La direction avait évoqué une « rupture de confiance » suite à des critiques formulées par ce quinquagénaire très apprécié de ses collègues, et avait estimé qu’il n’était pas « prêt à porter les projets éditoriaux à venir ». Cette décision intervenait la veille du retour du responsable du service éco, que Marc Lomazzi remplaçait jusqu’alors.

Choquée par ce licenciement jugé « brutal », la rédaction s’était réunie en Assemblée Générale lundi 10 février et avait adopté à 76,7 % une motion de défiance à l’encontre de Thierry Bosca, le « glacial » directeur du Parisien, ainsi qu’une motion de soutien à leur collègue. Et de dénoncer « la brutalité avec laquelle il est traité » tout en demandant « à la direction de revenir sur la procédure de licenciement qu’elle a engagée à son encontre ».

C’est désormais chose faite. Devant la pression, et suite à une réunion des syndicats jeudi 13 février, la direction est revenue sur sa décision et a indiqué qu’elle allait « se donner du temps pour réfléchir ». D’après les syndicats, cette déclaration « sous-tend que son licenciement n'est plus envisagé ». Le Parisien/Aujourd’hui en France craint-il un syndrome Libé ?

Crédit photo : DR Le Parisien

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This