Accueil | Actualités | Médias | Le Parisien renonce à licencier Marc Lomazzi
Pub­lié le 18 février 2014 | Éti­quettes : , , ,

Le Parisien renonce à licencier Marc Lomazzi

Une forte mobilisation des rédactions du Parisien/Aujourd’hui en France aura eu raison de la volonté de la direction de licencier Marc Lomazzi.

Le numéro 2 du service économique s’était vu, en effet, annoncé son licenciement le 6 février dernier. La direction avait évoqué une « rupture de confiance » suite à des critiques formulées par ce quinquagénaire très apprécié de ses collègues, et avait estimé qu’il n’était pas « prêt à porter les projets éditoriaux à venir ». Cette décision intervenait la veille du retour du responsable du service éco, que Marc Lomazzi remplaçait jusqu’alors.

Choquée par ce licenciement jugé « brutal », la rédaction s’était réunie en Assemblée Générale lundi 10 février et avait adopté à 76,7 % une motion de défiance à l’encontre de Thierry Bosca, le « glacial » directeur du Parisien, ainsi qu’une motion de soutien à leur collègue. Et de dénoncer « la brutalité avec laquelle il est traité » tout en demandant « à la direction de revenir sur la procédure de licenciement qu’elle a engagée à son encontre ».

C’est désormais chose faite. Devant la pression, et suite à une réunion des syndicats jeudi 13 février, la direction est revenue sur sa décision et a indiqué qu’elle allait « se donner du temps pour réfléchir ». D’après les syndicats, cette déclaration « sous-tend que son licenciement n'est plus envisagé ». Le Parisien/Aujourd’hui en France craint-il un syndrome Libé ?

Crédit photo : DR Le Parisien

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.