Accueil | Actualités | Médias | Le numérique sourit au New York Times
Pub­lié le 13 février 2013 | Éti­quettes :

Le numérique sourit au New York Times

Alors que le quotidien américain avait perdu 40 millions d’euros en 2011, ce dernier vient de dégager, pour cette année 2012, un bénéfice net d’environ 133 millions d’euros.

Ce qui a changé : auparavant, le New York Times tirait son principal financement de la publicité. Le secteur publicitaire étant en crise, les journaux reposant sur ce modèle en ont pâti. Désormais, le journal dégage plus de revenus grâce à ses ventes, et particulièrement de ses abonnements numériques. Fin 2012, on recensait 668 000 abonnements à son édition numérique sur internet. Ses recettes publicitaires ont baissé, mais cela n’a visiblement pas eu d’impact sur sa bonne tenue durant le précédent exercice.

De plus en plus, le modèle axé autour des abonnements et des lecteurs, tendant à s’écarter du modèle publicitaire, s’impose comme une perspective d’avenir pour la presse.

Crédit photo : capture d'écran nytimes.com

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux