Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Le Monde et Le Nouvel Obs solidaires de Rue89
Le Monde et Le Nouvel Obs solidaires de Rue89

13 août 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Le Monde et Le Nouvel Obs solidaires de Rue89

Le Monde et Le Nouvel Obs solidaires de Rue89

Le Monde et Le Nouvel Obs solidaires de Rue89

Suite à plusieurs attaques contre son site, dont plusieurs ont été revendiquées par le hacker sioniste Grégory Chelli, Rue89 avait annoncé avoir porté plainte contre x la semaine dernière.

« Une plainte a été déposée [lun­di] auprès du pro­cureur de la République de Paris, après les deux pre­mières attaques », avait fait savoir Pierre Has­ki, le directeur du site détenu par Le Nou­v­el Obs, en qual­i­fi­ant ces actes de « fas­cistes ».

Gré­go­ry Chel­li, con­nu sous le nom d’« Ulcan », est un hackeur fran­co-israélien et un mil­i­tant sion­iste acharné. Il s’est fait con­naître pour ses appels anonymes d’une rare vio­lence émis con­tre ses adver­saires poli­tiques. Benoît Le Corre, l’au­teur de l’ar­ti­cle de Rue89 inti­t­ulé « Ulcan, le hack­er sion­iste qui fait tomber les sites pro-Pales­tiniens », en a d’ailleurs fait les frais.

Après avoir appelé l’in­téressé pour l’in­sul­ter et qual­i­fi­er son arti­cle de « men­songer », Gré­go­ry Chel­li a égale­ment téléphoné à ses par­ents pour leur faire croire que leur fils était mort… avant de les insul­ter vio­lem­ment à leur tour !

Le dimanche suiv­ant, il s’en est de nou­veau pris à la famille du jour­nal­iste en appelant un com­mis­sari­at de quarti­er et en se faisant pass­er pour le père de Benoît Le Corre, affir­mant avoir tué sa femme et son fils avant de se bar­ri­cad­er chez lui armé jusqu’aux dents. Cet appel a provo­qué l’ir­rup­tion du groupe d’in­ter­ven­tion de la gen­darmerie nationale (GIGN) au domi­cile famil­ial au beau milieu de la nuit…

Ce 10 juil­let 2014, l’ensem­ble des rédac­tions du Monde et du Nou­v­el Obser­va­teur ont réa­gi par com­mu­niqué pour se déclar­er « sol­idaires » de Rue89. Pour eux, « ces méth­odes inqual­i­fi­ables remet­tent en cause très grave­ment la lib­erté d’information ». Et d’a­jouter en pré­cisant que « plusieurs plaintes ont été déposées et une infor­ma­tion judi­ci­aire devrait être ouverte. Nous souhaitons que cette enquête puisse aboutir au plus vite afin de met­tre un terme à ces agissements ».

« Nous ne céderons ni à l’intimidation, ni au chan­tage, ni aux men­aces et réaf­fir­mons notre sou­tien total et notre sol­i­dar­ité à la rédac­tion de Rue89 », ont con­clu les signataires.

Voir aussi  Le Monde défend ses révélations sur Mehdi Nemmouche

Voir notre infographie du groupe Le Monde

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.