Accueil | Actualités | Médias | Le marché des magazines reste stable
Pub­lié le 25 août 2014 | Éti­quettes :

Le marché des magazines reste stable

Selon les chiffres fournis par les deux messageries Presstalis et MLP, les Français restent de fidèles acheteurs de magazines.

En effet, malgré la hausse des prix, le panier moyen est stable même si le marché de la presse reste, en volume comme en valeur, orienté à la baisse. Presstalis, principal distributeur de presse français, a enregistré une baisse de 10,5 % en volume et 6,5 % en valeur. Des chiffres conformes à ce qui était prévu.

Mais au premier semestre, le panier moyen est resté stable à 3,03 euros l'achat de presse (3,04 en 2013) grâce notamment à l'augmentation des prix, qui a pallié la baisse des ventes. Les magazines les plus vendus restent ceux consacrés à l'actualité (Paris Match, Le Nouvel Obs, L'Express, Le Figaro Magazine, Le Point…) et les titres people (France Dimanche, Closer, Voici…), qui ont cumulé 254 millions d'euros de vente chez Presstalis l'an dernier. Suivent les féminins (Version Femina, Femme actuelle, Elle…), qui ont pesé 162 millions d'euros, et les titres télé (TV Magazine, Télé Z, Télé 7 Jours…), dont les prix sont les plus bas et qui ont représenté un volume d'affaires de 125 millions d'euros.

Les magazines d'information pure ont quant à eux su mieux résister grâce à leur importante base d'abonnés.

Crédit photo : capture d’écran vidéo BFMTV

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.