Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Le journal The Sun prend position en faveur du Brexit

15 juin 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le journal The Sun prend position en faveur du Brexit

Le journal The Sun prend position en faveur du Brexit

Temps de lecture : 2 minutes

The Sun, le quotidien britannique le plus vendu Outre-Manche, a pris position en faveur du Brexit, la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne.

Dans son édi­tion du mar­di 14 juin, le Sun a claire­ment pris posi­tion en titrant « BeLeave in Britain », qui sig­ni­fie lit­térale­ment « Croire en la Grande-Bre­tagne » mais qui con­tient un jeu de mot avec le mot « leave » (sor­tir). Dans un édi­to­r­i­al accom­pa­g­nant cette une, le jour­nal écrit : « Nous sommes sur le point de pren­dre la plus grande déci­sion poli­tique de nos vies. The Sun exhorte aujour­d’hui tout le monde à vot­er pour la SORTIE. »

Une posi­tion qui va dans le sens du vent, si l’on peut dire ain­si, le camp du Brex­it devançant de peu celui du « Remain » (rester) avec 53 % d’in­ten­tions de vote, selon un sondage ICM pub­lié lun­di. Si l’on fait la moyenne des six derniers sondages sur le sujet, le « Out » est tou­jours majori­taire avec 52 % des voix, con­tre 48 % pour le « In ».

Pour le Sun, une sor­tie « per­me­t­tra de réaf­firmer (notre) sou­veraineté — embras­sant un avenir en tant que puis­sante nation autonome enviée de tous ». Si le « In » venait à tri­om­pher, l’avenir de la Grande-Bre­tagne serait « bien plus som­bre » et à terme, celle-ci serait absorbée par « l’ex­pan­sion sans relâche de l’État fédéral alle­mand », affirme le quotidien.

« Notre pays a une his­toire glo­rieuse. C’est notre chance de ren­dre la Grande-Bre­tagne encore meilleure, de repren­dre notre démoc­ra­tie, de préserv­er les valeurs et la cul­ture dont nous sommes fiers à juste titre », pour­suit-il, esti­mant que les Bri­tan­niques doivent se « libér­er de la dic­tature de Brux­elles ». Et ce dernier d’es­timer que la cam­pagne en faveur du main­tien a été « méchante » et « cynique ».

Le référen­dum se tien­dra le 23 juin prochain.

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés