Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le hacker israélien Ulcan a fait sa première victime

3 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le hacker israélien Ulcan a fait sa première victime

Le hacker israélien Ulcan a fait sa première victime

L’affaire a dépassé le simple canular mal intentionné. Mardi dernier dans la matinée, le père du journaliste de Rue89 Benoît Le Corre est décédé des suites d’un infarctus.

Depuis plusieurs jours, l’homme qui était, selon les médecins, une per­son­ne à risque, était vic­time de har­cèle­ment télé­phonique de la part de Gré­go­ry Chel­li, un hack­er fran­co-israélien qui sévit de plus en plus sur la toile.

Tout com­mence le 29 juil­let lorsque le jour­nal­iste pub­lie un arti­cle sur le hack­er, jugé « men­songer » par ce dernier. Dans la soirée, le site de Rue 89 est vic­time d’une pre­mière attaque infor­ma­tique, qui sera suiv­ie de quelques autres, revendiquée par « Ulcan ».

Mais c’est mal con­naître le jeune homme que de penser qu’il va s’ar­rêter là. Après avoir appelé directe­ment le jour­nal­iste pour l’in­sul­ter, celui-ci va égale­ment appel­er ses pro­pres par­ents. Dans le pre­mier appel, il leur fait croire que leur fils est mort avant de les insul­ter. Dans un sec­ond temps, Chel­li va télé­phon­er à la police en se faisant pass­er pour le père de Benoît Le Corre pour leur expli­quer qu’il a tué sa famille. La police va alors débar­quer bru­tale­ment au domi­cile du cou­ple…

Six semaines plus tard, le père du jour­nal­iste, con­tin­uelle­ment stressé, vient d’être vic­time d’un infarc­tus qui a con­duit les médecins à le plac­er dans un coma arti­fi­ciel duquel il ne sor­ti­ra pas. « On ne peut pas claire­ment établir une cor­réla­tion entre le stress et l’in­farc­tus, mais on a envie de dire que ce n’est pas étranger », a estimé un médecin réan­i­ma­teur.

Plusieurs plaintes ont déjà été déposées comme Gré­go­ry Chel­li, qui demeure en Israël. Depuis quelques mois, celui-ci redou­ble d’ac­tiv­ité et s’en prend à tous ses adver­saires idéologiques (en gros, ceux qui ne parta­gent pas son « sion­isme » absolu) ain­si qu’à leur famille. Ses méfaits vont de l’ap­pel d’in­sulte au har­cèle­ment des proches jusqu’au dévoile­ment du casi­er judi­ci­aire.

Pour le moment, aucune suite n’a été don­née aux dif­férentes plaintes déposées, « en l’ab­sence, sem­ble-t-il, de tout mou­ve­ment du côté des autorités israéli­ennes », explique Pierre Has­ki. Com­bi­en de temps encore l’im­punité pour­ra-t-elle régn­er ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.