Accueil | Actualités | Médias | LCI : Les actionnaires du Monde reviennent à la charge
Pub­lié le 12 septembre 2014 | Éti­quettes : , , , ,

LCI : Les actionnaires du Monde reviennent à la charge

Ils avaient déjà manifesté leur envie de racheter la chaîne avant la décision du CSA. Aujourd'hui, les actionnaires du Monde réaffirment leur intérêt « réel et sérieux » au rachat de LCI.

Ces derniers l'ont confirmé par un courrier au CSA et à TF1 vendredi 5 septembre après avoir rencontré, le 27 août, Nonce Paolini, PDG du groupe audiovisuel. Louis Dreyfus, le président du directoire du groupe Le Monde, a proposé une continuation de la chaîne payante ainsi qu'un développement digital.

Les actionnaires du Monde veulent désormais rencontrer les salariés pour prendre la température des rédactions sur le projet. Mais selon Nonce Paolini, « rien de véritablement concret et crédible (n’a) été proposé » par les candidats à la reprise de LCI.

Selon la CGT TF1, Nonce Paolini a également affirmé lors du dernier comité d’entreprise, jeudi 4 septembre, qu’il n'était « pas question de fermeture pour l'instant » et qu'il « refus(ait) d’envisager la vente ». D’après le syndicat, le PDG a également confié « plancher sur l’évolution de l’activité de LCI avec restructuration ».

TF1 souhaite en effet mettre en place un plan social pour faire disparaître LCI « sous sa forme actuelle ». Mais pour l'heure, rien n'est encore décidé.

Voir notre infographie du groupe Le Monde

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.