Accueil | Actualités | Médias | LCI : Les actionnaires du Monde reviennent à la charge
Pub­lié le 12 septembre 2014 | Éti­quettes : , , , ,

LCI : Les actionnaires du Monde reviennent à la charge

Ils avaient déjà manifesté leur envie de racheter la chaîne avant la décision du CSA. Aujourd'hui, les actionnaires du Monde réaffirment leur intérêt « réel et sérieux » au rachat de LCI.

Ces derniers l'ont confirmé par un courrier au CSA et à TF1 vendredi 5 septembre après avoir rencontré, le 27 août, Nonce Paolini, PDG du groupe audiovisuel. Louis Dreyfus, le président du directoire du groupe Le Monde, a proposé une continuation de la chaîne payante ainsi qu'un développement digital.

Les actionnaires du Monde veulent désormais rencontrer les salariés pour prendre la température des rédactions sur le projet. Mais selon Nonce Paolini, « rien de véritablement concret et crédible (n’a) été proposé » par les candidats à la reprise de LCI.

Selon la CGT TF1, Nonce Paolini a également affirmé lors du dernier comité d’entreprise, jeudi 4 septembre, qu’il n'était « pas question de fermeture pour l'instant » et qu'il « refus(ait) d’envisager la vente ». D’après le syndicat, le PDG a également confié « plancher sur l’évolution de l’activité de LCI avec restructuration ».

TF1 souhaite en effet mettre en place un plan social pour faire disparaître LCI « sous sa forme actuelle ». Mais pour l'heure, rien n'est encore décidé.

Voir notre infographie du groupe Le Monde

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux