Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Laurent Joffrin pris les doigts dans le pot de confiture

13 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | not_global | Laurent Joffrin pris les doigts dans le pot de confiture

Laurent Joffrin pris les doigts dans le pot de confiture

13 avril 2018

Ah… Laurent Mouchard alias Laurent Joffrin, nous l’aimons beaucoup à l’Observatoire du Journalisme au point de lui consacrer un portrait papier puis un portrait vidéo sous le titre charmant socialiste libéral, compatible à tous les pouvoirs. Mais ce charmant journaliste, éternel batelier de Libé à L’Obs, puis de L’Obs à Libé, suivant les méandres capitalistiques et les évolutions éditoriales subséquentes nous surprendra toujours, car les charmes d’une adolescence girovague et toujours renouvelée sont infinis.

C’est Le Figaro qui nous l’apprend, l’ami Lau­rent, l’ami des rich­es édi­teurs, l’ami de la migra­tion cool et inin­ter­rompue (pas de coitus inter­rup­tus je vous prie), est par­fois la plume de quelques puissants.

FH mais qui est donc FH ?

Prenons FH par exem­ple. FH ? Vous ne voyez pas ? FH comme François Hol­lande. Prenez sa notice sur Wikipedia (ver­sion de 2035) : François Hol­lande, Prési­dent de la République française 2012/2017 voir dans l’onglet IIIème République l’article Hen­ri Queuille et dans l’onglet pays, fro­mages de Hol­lande. Donc, le sus­nom­mé écrit ses mémoires, enfin écrit c’est beau­coup dire. Il les dicte ou les sug­gère à des amis qui, dis­ons, les met­tent en forme.

Adonc FH (non, non, pas le fro­mage, suiv­ez un peu) rêve ses mémoires. Ou les sug­gère ou les imag­ine. Et les soumet, les fait cor­riger (pas rédi­ger non, juste une ample cor­rec­tion) à des amis proches. Tiens, Lau­rent par exem­ple. Un bon ami Lau­rent, tou­jours là dans les coups durs, et puis on ne sait jamais, Chirac a bien fini par revenir au pouvoir.

Toujours relire avant d’envoyer

Lau­rent n’écrit pas, oh non ! Il sug­gère, il col­lige, il cor­rige, il funam­bule, il accent cir­con­flexe, il vir­gule, il déam­bule. Il améliore, sup­pose-t-on, la prose de son ami FH. Bon écrivain certes, mais médiocre adepte des cir­cuits élec­tron­iques. Et il envoie sa copie (atten­tion pas de la rédac­tion, de sim­ples cor­rec­tions, vous me suiv­ez tou­jours), par une erreur de clic (clac) à … Emmanuel Macron.

Résumons : Lau­rent Jof­frin cor­rige une par­tie du livre de son ami François Hol­lande et par une erreur d’aiguillage expédie par voie élec­tron­ique ses cor­rec­tions à Emmanuel Macron, au moment où les rela­tions entre le nou­veau Prési­dent et l’ancien ne sont pas tout à fait au beau fixe. Ayons pitié du Frère Joffrin.

Vil­lon pen­sait il à lui dans sa Bal­lade des pendus ?

Envoi
Frères humains qui après nous vivez
N’ayez les cœurs con­tre nos endurcis
Car, se pitié de nous pau­vres avez
Dieu en aura plus tost de vous merciz

Amen.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés