Accueil | Actualités | Médias | « La télévision utilise les invités pour les manger à son seul profit »
Pub­lié le 22 juin 2013 | Éti­quettes : , ,

« La télévision utilise les invités pour les manger à son seul profit »

Invité du « Talk média Orange-Le Figaro », Guillaume Durand a donné son avis sur le monde de la télévision aujourd’hui.

Celui qui anime l’antenne de Radio Classique a tout d’abord défendu sa chapelle. Pour lui, Radio Classique est « une radio de qualité qui commence à avoir une véritable influence. (...) C'est la seule radio avec une demi-heure d'économie et une heure de politique le matin. »

Au sujet de la télévision, ce dernier a estimé que « la logique de la télévision aujourd'hui, c'est de fabriquer du buzz pour YouTube ». Il poursuit en dénonçant l’utilisation qui est faite des invités sur les plateaux télé : « Le grand drame, c'est que la télévision utilise les invités pour les manger à son seul profit. Aujourd'hui si Pierre Boulez va chez Ruquier, Aymeric Caron va lui dire ; qu'est-ce que c'est que cette musique atonale ? C'est absurde ! Le système de la télévision c'est de dévorer les invités. Donc tous ceux qui y allaient n'y vont plus. Cela a marginalisé la culture. Catherine Deneuve et Michel Houellebecq sont absents sauf dans un JT si on leur laisse dix minutes. »

Guillaume Durand a conclu son raisonnement en ajoutant qu’aujourd’hui, à l’heure des suppressions d’émissions culturelles, « il y a une pression considérable de l'Internet pour promouvoir les ambianceurs. Il faut portant qu'une autre télévision existe, car, sinon, les artistes vont disparaître de la télé et ils ne seront plus dans les archives de l'INA. Donc la mémoire culturelle va disparaître. »

Crédit photo : Le Figaro / le.buzz.media

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

35% récolté
Nous avons récolté 700€ sur 2.000€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Téléchargez l’application

L'Ojim sur iTunes Store