Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | La « liste noire » de Vincent Bolloré pour épurer Canal+
La « liste noire » de Vincent Bolloré pour épurer Canal+

31 mars 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | La « liste noire » de Vincent Bolloré pour épurer Canal+

La « liste noire » de Vincent Bolloré pour épurer Canal+

La « liste noire » de Vincent Bolloré pour épurer Canal+

D’après le Canard Enchaîné, Vincent Bolloré aurait mis en place une « liste noire » sur laquelle figurent les personnes qu’il veut évincer de Canal+.

Depuis sa reprise en main du groupe, le moins que l’on puisse dire est que l’homme d’af­faires bre­ton ne fait pas dans la den­telle. Après avoir réor­gan­isé les pro­grammes, notam­ment « Les Guig­nols de l’in­fo » qui sont passés en cryp­té, ce dernier chercherait à présent à se débar­rass­er de ceux qu’il ne peut plus encadrer.

Ain­si, dans son édi­tion du 30 mars, Le Canard Enchaîné révèle que Patrick Menais, respon­s­able du « Zap­ping », serait le pre­mier sur la liste, lui qui avait déjà fail­li se faire vir­er à l’au­tomne dernier. Aus­si, Jean-Bap­tiste Rivoire, rédac­teur en chef de « Spé­cial Inves­ti­ga­tion », serait dans le col­li­ma­teur, bien que pro­tégé par son man­dat syn­di­cal de délégué SNJ-CGT.

D’ailleurs, la direc­trice des ressources humaines aurait été elle-même licen­ciée pour n’avoir pas réus­si à se débar­rass­er de Rivoire… Fig­urent égale­ment sur cette liste noire : Olivi­er Ravanel­lo, Françoise Feuil­lye ou encore Bruno Gac­cio, évincé il y a peu de « La Grosse émis­sion » sur la chaîne Comédie pour faire plaisir à Cyril Hanouna, ami de Vin­cent Bolloré.

Une liste qui pour­rait voir ses rangs grossir, « per­son­ne » ne trou­vant grâce aux yeux de Vin­cent Bol­loré au sein de groupe, con­clut le Canard.

Voir notre infographie du groupe Bolloré

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.