Accueil | Actualités | Médias | La Dépêche de Brest bientôt entièrement numérisée
Pub­lié le 14 janvier 2013 | Éti­quettes : ,

La Dépêche de Brest bientôt entièrement numérisée

Le quotidien La Dépêche de Brest, ancêtre du Télégramme, créé en 1866 et disparu en 1944, va bientôt être entièrement numérisé.

Les travaux sont en cours et c’est bientôt près de 100 000 pages qui seront consultables en ligne. « Notre histoire, elle est avant tout dans le papier, c'est un journal qui s'est créé autour de l'imprimerie (...) C'est notre histoire, tout simplement, et c'est aussi l'histoire de Brest et de la Bretagne qui est derrière », estime Gilles Danet, le responsable du développement numérique du Télégramme, dans une vidéo qui a été postée sur le site du journal. « Avec son moteur de recherche, en saisissant un mot-clé, on pourra retrouver facilement un article sur un fait important, ou une mention d'un grand-parent ou arrière grand-parent dans le quotidien régional, il y a un siècle, ou un peu plus, ou un peu moins... », explique la rédaction.

Ce projet, qui tend à faciliter l’accès aux archives, est financé par Le Télégramme mais aussi par les pouvoirs publics ainsi que la ville de Brest.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This