Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La charge des associations bienpensantes contre Bernard de la Villardière

6 octobre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La charge des associations bienpensantes contre Bernard de la Villardière

La charge des associations bienpensantes contre Bernard de la Villardière

Le « Dossier tabou » sur l’islam, diffusé mercredi dernier sur M6, n’est pas passé inaperçu, dans un sens ou dans l’autre.

Inti­t­ulé « L’islam en France, la République en échec », le sujet présen­té par Bernard de la Vil­lardière mon­trait les dérives du com­mu­nau­tarisme musul­man en France, traduisant une ten­dance pal­pa­ble à la rad­i­cal­ité. D’un côté, beau­coup de téléspec­ta­teurs se sont révoltés con­tre cet état des lieux acca­blant, où des femmes en venaient par exem­ple à refuser d’être traitées par un médecin homme à l’hôpital. De l’autre, des élus de gauche et des asso­ci­a­tions « antiracistes » sont mon­tés au créneau pour dénon­cer une réal­ité trav­es­tie ou manip­ulée.

Dès le lende­main de la dif­fu­sion de l’émission, le social­iste Jean-Louis Bian­co, prési­dent de l’Observatoire de la laïc­ité, une asso­ci­a­tion chargée « d’aider le gou­verne­ment à faire respecter la laïc­ité », a adressé une let­tre ouverte à M6 et Bernard de la Vil­lardière. Dans celle-ci, il con­state certes un « repli com­mu­nau­taire » et des « provo­ca­tions con­tre la République » dans cer­taines zones, mais il estime que « la général­i­sa­tion des dif­fi­cultés telle que présen­tée par ce reportage donne une vision défor­mée de la réal­ité ».

Aus­si, « le chiffre avancé par le reportage de “45 % d’habitants de la Seine-Saint-Denis” qui seraient de “con­fes­sion musul­mane” n’a aucune base sci­en­tifique », pré­cise-t-il. En effet, la loi française inter­dit toute sta­tis­tique eth­nique ou religieuse… Mais cela n’enlève rien à ce con­stat qui saute aux yeux de tous, sauf à ceux qui s’évertuent à nier la réal­ité. « Je regrette tout traite­ment sen­sa­tion­nal­iste de sujets aus­si fon­da­men­taux que la laïcité et la ges­tion des faits religieux. Notre respon­s­abil­ité à tous est d’être péd­a­gogues en rap­pelant quelles sont les lib­ertés mais aus­si quels sont les lim­ites et inter­dits indé­pass­able dans un cadre laïque », a‑t-il con­clu.

De son côté, le Col­lec­tif con­tre l’islamophobie a estimé que « cette façon “d’enquêter” sur les/des musul­mans, sur le mode de l’infiltration, en lien avec la rad­i­cal­ité et le ter­ror­isme, prob­lé­ma­tise de fait le sujet étudié, faisant peser sur ses acteurs une sus­pi­cion per­ma­nente ».

Pré­paré à ces réac­tions, dev­enues automa­tiques dès qu’il s’agit de l’islam, Bernard de la Vil­lardière a déploré, auprès de 20 Min­utes, qu’« on ne [puisse] plus cri­ti­quer quoi que ce soit ou émet­tre quelques inter­ro­ga­tions ou inquié­tudes à l’égard de quoi que ce soit sans que l’on vous reproche de faire des amal­games ou de stig­ma­tis­er ».

Crédit pho­to : Claude Truong-Ngoc / Wiki­me­dia Com­mons — cc-by-sa‑3.0

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).