Accueil | Actualités | Médias | King, journal révolutionnaire ?
Pub­lié le 16 juin 2019 | Éti­quettes : , , ,

King, journal révolutionnaire ?

Dans « King, journal révolutionnaire », et pour 4,90 €, vous aurez Emma Watson, Cameron Diaz, Paris Hilton et même Blake Lively, (entièrement ?) nues ! Nous avouons ne pas connaître la jolie blonde légèrement vêtue figurant en couverture du magazine mais elle pourrait figurer avantageusement dans un concours de Miss quelque chose.

Du beau monde

En-dehors de ces beautés, le bimestriel classé par zepress dans la famille Actualités, la sous-famille People, annonce du lourd. « Le mag qui tient ses promesses » annonce des articles et entretiens avec Jean-Marie Le Pen, Jésus-Christ, le couturier Jean-Paul Gaultier et l’homme de télévision Antoine de Caunes.

King est présenté comme suit sur Journaux.fr :

Le nouveau magazine de l'homme moderne chic, sexy et drôle. Interviews de haut vol et sans langue de bois, objets de désir, mode, tendances, reportages et créatures de rêve. Entre Lui et Playboy, un charmant magazine fermement ancré dans son époque.

Un reportage alléchant figure sous le titre « Sarkozy/Khadafi, des billets et des bombes », où l’on voit assez bien qui reçoit les bombes et qui pourrait avoir reçu les billets. La politique contemporaine fait bon ménage avec un côté plus sexy avec un bandeau « Gilets jaunes et sans-culottes ». La jeune femme blonde de couverture rappelle l’actualité immédiate avec sur son corps des tags/tatouages « RIC, ISF, Macron des missions ».

La couverture du magazine n'est pas sans évoquer les pastiches du "groupe d'intervention culturelle" Jalons, qui a été célèbre pour ses parodies comme Le Monstre (Le Monde), Figagaro (Le Figaro), Fientrevue (Entrevue) ou Pourri-Moche (Paris-Match) et ses manifestations décalées.

La rédaction de l’Ojim n’a pas réussi à se procurer ce premier numéro de King, si un de nos lecteurs le trouve, nous lui serions reconnaissants de nous donner son avis.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.