Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Le Grand Journal voulait recruter Sarkozy comme chroniqueur foot

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

2 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Grand Journal voulait recruter Sarkozy comme chroniqueur foot

Le Grand Journal voulait recruter Sarkozy comme chroniqueur foot

Temps de lecture : 2 minutes

Invité mercredi dernier par l’Union des Jeunes pour le progrès (des jeunes gaullistes), où il a reçu le prix de l’Appel du 18 juin, Nicolas Sarkozy a confié avoir été approché par le « Grand Journal » de Canal.

L’émis­sion ani­mée par Antoine de Caunes souhaitait en effet compter l’an­cien prési­dent par­mi ses com­men­ta­teurs pour la Coupe du monde de foot­ball 2014. Grand ama­teur de foot­ball, Nico­las Sarkozy n’a pour­tant pas accep­té la proposition.

Con­tac­tés par « Le Lab » d’Europe 1, les proches de l’an­cien chef de l’É­tat ont con­fir­mé que « Nico­las Sarkozy a reçu de très nom­breuses sol­lic­i­ta­tions, dont une, à l’é­tat d’ébauche, pour par­ler foot ». Sur le ton de l’hu­mour, Nico­las Sarkozy a égale­ment con­fié aux jour­nal­istes qui l’in­ter­ro­geaient qu’il ne se rendrait pas au Brésil pour voir l’équipe de France, « sauf si Le Monde me demande d’être son correspondant ».

Et celui-ci de con­clure : « Si c’est pour aller ânon­ner trois trucs […] Si c’est pour dire com­bi­en l’équipe de France est mer­veilleuse, dans la bouche de ceux-là même qui ont dit com­bi­en elle était épou­vantable, bon… »

Lire également notre dossier « L’esprit Canal : derrière la dérision, le fanatisme »

Crédit pho­to : down­ingstreet via Flickr (cc)