Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Canal+ : audience en berne pour le « Grand Journal »

2 septembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Canal+ : audience en berne pour le « Grand Journal »

Canal+ : audience en berne pour le « Grand Journal »

L’inquiétude règne dans les couloirs de Canal. L’émission phare de la chaîne, celle qu’elle a toujours considéré comme une valeur sûre, peine désormais à attirer le public : le « Grand Journal ».

Présen­té par Antoine de Caunes, le talk-show affiche pour cette sai­son des audi­ences par­ti­c­ulière­ment faibles, sur­prenant tous les spé­cial­istes. Alors que le « Grand Jour­nal » est le seul talk-show pro­posé à cette heure, la semaine dernière, il a à peine dépassé le mil­lion de téléspectateurs.

Pour­tant, l’an­née passée encore, il atteignait les 1,3 mil­lion de téléspec­ta­teurs sans grande peine. Et même 1,4 mil­lion il y a deux ans. Or, lun­di dernier, moins de 760 000 per­son­nes regar­daient l’émis­sion… De quoi inquiéter sérieuse­ment les pro­duc­teurs du ren­dez-vous le plus cher de la télévi­sion française : en 2011, Rodolphe Belmer, PDG de Canal avait révélé dans le Le Monde, que l’émis­sion coû­tait 120 000 euros par jour.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.