L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Katechon et Kontrafunk deux initiatives conservatrices en Allemagne

6 juillet 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Katechon et Kontrafunk deux initiatives conservatrices en Allemagne

Katechon et Kontrafunk deux initiatives conservatrices en Allemagne

6 juillet 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Pauvres Teutons, serions-nous tentés de gémir, encore plus mal lotis que les Français ! Entre un festival numérique queer, woke et plus si affinités et une repentance genrée dans les médias bourgeois, certains semblent avoir subi une lobotomie. Pourtant des initiatives culturelles de conservation semblent se mettre en place comme nous l’apprend Junge Freiheit.

Un podcast conservateur : la Bibliothèque du conservatisme met en ligne deux formats

La Bib­lio­thèque du con­ser­vatisme (BdK, bdk-berlin.org) à Berlin a lancé deux for­mats de pod­cast ; un for­mat théorique et un for­mat événe­men­tiel sont prévus. « Nous élar­gis­sons ain­si notre offre de con­tenus et ren­dons notre tra­vail acces­si­ble à ceux qui ne peu­vent pas avoir accès à la bib­lio­thèque. » De nou­velles con­tri­bu­tions doivent être pub­liées tous les quinze jours.

Grâce au pod­cast théorique « Kat­e­chon », « d’im­por­tants penseurs et auteurs sont présen­tés, des principes et théories con­ser­va­teurs cen­traux expliqués, des œuvres clas­siques ain­si que de nou­velles pub­li­ca­tions mis­es en avant », explique la BdK sur son site inter­net. Le nom du pro­gramme est dérivé du terme grec ancien kat­e­chon, issu du Nou­veau Tes­ta­ment et désig­nant le sup­presseur du mal.

Le deux­ième for­mat, « Forum », est un pod­cast événe­men­tiel des­tiné à pro­pos­er en dif­féré, des tables ron­des, des lance­ments de livres et des con­férences ayant lieu à la bibliothèque.

Une nouvelle radio sur Internet : Kontrafunk – pour la bourgeoisie conservatrice

La sta­tion de radio Inter­net Kontrafunk/Contre Radio (kontrafunk.radio/de/), visant un pub­lic issu de la bour­geoisie con­ser­va­trice, vient de lancer son pro­gramme en con­tinu. Son pre­mier invité est l’an­cien mod­éra­teur de la chaîne nationale ZDF, Peter Hahne.

« Kontrafunk/Contre radio. La voix de la rai­son » prône « une société civile libre, con­sti­tu­tion­nelle et démoc­ra­tique » et se con­sid­ère comme une entre­prise résol­u­ment libérale-con­ser­va­trice et ori­en­tée vers la classe moyenne, déclare son fon­da­teur, Burkhard Müller-Ull­rich. À l’avenir, le spé­cial­iste des médias Nor­bert Bolz, la pub­li­ciste Bir­git Kelle, le Twit­teur Argo Nerd, le jour­nal­iste Boris Reitschus­ter et la mod­éra­trice autrichi­enne Mile­na Pre­radovic pour­ront s’y faire entendre.

Jusqu’à présent, Kon­tra­funk n’a pub­lié que des pod­casts. Nous faisons par­tie de la « résis­tance bour­geoise » et tra­vail­lons pour ceux « qui ont encore toute leur tête. », souligne Müller-Ulrich. Une équipe de rédac­tion pro­duira des nou­velles cour­tes con­stam­ment mis­es à jour et une émis­sion mati­nale com­prenant des com­men­taires, de cour­tes inter­views et une revue de presse, représen­tat­ifs à la fois des médias, étab­lis ou alternatifs.

Source : Junge Frei­heit, 24/06/2022 et 20/06/2022. Tra­duc­tion : AC

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés