Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
JDD : Comment Lagardère a lâché Montvalon

27 août 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | JDD : Comment Lagardère a lâché Montvalon

JDD : Comment Lagardère a lâché Montvalon

Le rédacteur en chef politique du Journal du dimanche, Dominique de Montvalon, aurait été discrètement évincé en juillet. L’éditeur, Lagardère Active, présente évidemment les choses différemment. Voire ne les présente pas du tout.

Anna Cabana, grand reporter au Point, pren­dra donc la rédac­tion en chef poli­tique à par­tir du 1er sep­tem­bre. Par un com­mu­niqué sibyllin, la direc­tion de la com­mu­ni­ca­tion de la branche médias du groupe d’Ar­naud Lagardère, s’est félic­itée de sa belle “prise” à la con­cur­rence. Le JDD, qui a fait de la poli­tique son ADN depuis sa créa­tion, vient de pêch­er l’une des stars du jour­nal­isme poli­tique français. En plus, il s’ag­it d’une femme, jeune de sur­croît (37 ans). Anna Cabana, qui con­naît la droite répub­li­caine et le Cen­tre sur le bout des doigts, est l’au­teur de plusieurs livres sur cette famille poli­tique. Édi­to­ri­al­iste à BFMTV, elle sor­ti­ra dans quelques semaines chez Stock un ouvrage sur le maire de Bor­deaux, can­di­dat à la pri­maire des Répub­li­cains, qui risque de faire du bruit. Son titre : Alain Jup­pé, une impos­ture française.

Lagardère Active s’est en revanche bien gardé de pré­cis­er qu’An­na Cabana suc­cé­dait à Dominique de Mont­val­on. Ni de pré­cis­er dans quelles con­di­tions. Présent depuis 2014 au JDD, ce jour­nal­iste est un baroudeur de la poli­tique. Il la suit depuis pas moins de 44 ans. Il est passé par Le Parisien et France soir avant de tâter de L’Opin­ion puis du JDD en 2014. Offi­cielle­ment, Dominique de Mont­val­on, 69 ans, n’au­rait pas trou­vé sa place dans la nou­velle organ­i­sa­tion en train d’être mise en œuvre. Le JDD, s’est en effet séparé de son directeur, Jérôme Bel­lay, avant l’été. Il l’a rem­placé par Hervé Gat­teg­no, venu lui aus­si du Point avant de pass­er par le men­su­el féminin Van­i­ty fair. Dans les faits, Lagardère, qui compte sur la bril­lante Anna Cabana pour remon­ter ses ventes (-10% en 2015), aurait poussé Dominique de Mont­val­lon vers la sor­tie. Quelles qu’en soient les raisons, le groupe aura ain­si évité d’of­frir au sep­tu­agé­naire son bâton de maréchal : la cou­ver­ture de l’élec­tion prési­den­tielle de mars 2017.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.