L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Isabelle Saporta, ancienne journaliste, prend la direction de Fayard engendrant une fuite des auteurs

28 juin 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Isabelle Saporta, ancienne journaliste, prend la direction de Fayard engendrant une fuite des auteurs

Isabelle Saporta, ancienne journaliste, prend la direction de Fayard engendrant une fuite des auteurs

28 juin 2022

Temps de lecture : < 1 minute

Ancienne journaliste de RTL, Isabelle Saporta succède à Sophie de Closets, qui avait quitté les éditions Fayard au printemps 2022, après 8 années de direction. En arrière-plan, la possible fusion Editis/Hachette entraînant des reclassements d’auteurs. Et une polémique avec Nicolas Sarkozy.

Le couple Saporta/Jadot

Les exem­ples de cou­ples politiques/journalistes, ne sont pas nou­veaux. Depuis l’ex cou­ple DSK/Anne Sin­clair, jusqu’à Léa Salamé, com­pagne de lit de Raphaël Gluskmann, député européen PS. En pas­sant par le ténor de la renais­sance de l’écologie libérale lib­er­taire en France, Yan­nick Jadot, qui a pour com­pagne Isabelle Sapor­ta, anci­enne jour­nal­iste de RTL. Cette dernière, qui avait soutenu la liste de Cédric Vil­lani aux dernières élec­tions munic­i­pales à Paris, prend la direc­tion générale de Fayard où elle était direc­trice littéraire.

Voir aus­si : Jadot/Saporta, poli­tiques et jour­nal­istes bobo : tous dans le même lit ?

Des remous chez Fayard

Fayard appar­tient au groupe Hachette (Lagardère) sus­cep­ti­ble d’être inté­gré au groupe Edi­tis (Bol­loré) dans le cadre du rachat des act­ifs d’Arnaud Lagardère par Vin­cent Bol­loré. Craig­nant cette fusion, cer­tains écrivains ont annon­cé par avance qu’ils suiv­raient Sophie de Clos­ets où qu’elle aille, cette dernière gar­dant le silence pour le moment. Par­mi les rebelles on compte des poids lourds de l’édition : Jacques Attali, Vir­ginie Grimal­di, les jour­nal­istes Gérard Dav­et et David Lhomme notamment.

Voir aus­si : Gérard Dav­et et David Lhomme, portrait

Le tout sur fond de polémique avec Nico­las Sarkozy, qui avait accusé Sophie de Clos­ets d’avoir rémunéré son ancien directeur de cam­pagne pour témoign­er à charge con­tre lui dans le livre de Davet/Lhomme, La Haine, Les années Sarko, pub­lié en 2019. Des accu­sa­tions repris­es à son compte par Isabelle Sapor­ta et qui ont provo­qué les protes­ta­tions, offi­cielles ou offi­cieuses, de nom­bre d’auteurs maison.

Voir aus­si : Bolloré/Arnault, Editis/Travel retail, qui empochera Hachette ?

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés