Trump avait fini avril avec de bons sondages, le mois de mai et le début juin ont vu des change­ments significatifs.