Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Hervé Guesquière condamné pour diffamation
Publié le 

9 septembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Hervé Guesquière condamné pour diffamation

Hervé Guesquière condamné pour diffamation

Pour avoir diffamé l’ancien responsable du bureau de presse de l’armée française à Kaboul, le journaliste Hervé Guesquière, otage en Afghanistan de décembre 2009 à juin 2011, a écopé d’une amende de 2 000 euros avec sursis, a décidé le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer.

Le tri­bunal a égale­ment con­damné le directeur de pub­li­ca­tion des Échos du Tou­quet – groupe La Voix du Nord –, qui avait pub­lié l’entretien. Les deux hommes ont été con­damnés à pay­er sol­idaire­ment 5 000 euros de dom­mages et intérêts et 2 500 euros au titre des frais de jus­tice.

Me Riglaire, l’avocat du directeur de pub­li­ca­tion des Échos du Tou­quet, a d’ores et déjà annon­cé à l’AFP son inten­tion de faire appel en esti­mant qu’il était « impens­able qu’un jour­nal ne puisse pas ouvrir ses colonnes à un ex-otage, quoi qu’il ait à dire ».

Hervé Guesquière avait, dans l’entretien en ques­tion, qual­i­fié le lieu­tenant-colonel Jack­ie Fou­quereau de « lâche ». La dis­corde provient des accu­sa­tions con­tre les deux jour­nal­istes lors de leur enlève­ment en 2009, Hervé Guesquière et Stéphane Taponier, accusés d’imprudence, d’irresponsabilité, et de met­tre en dan­ger la vie des sol­dats français. Le prési­dent Sarkozy avait pour sa part par­lé d’« impru­dence vrai­ment coupable ». Selon Hervé Guesquière, c’est Jack­ie Fou­quereau qui était à l’origine de ces dis­cours enten­dus jusqu’au som­met de l’Etat.

Pour l’écriture de son livre (547 jours, Albin Michel, 2012), Guesquière avait souhaité ren­con­tr­er Jack­ie Fou­quereau, à l’origine selon lui de ces attaques, ce que ce dernier aurait refusé, d’où le qual­i­fi­catif de « lâche ».

La Voix du Nord et le jour­nal Armée d’aujourd’hui devront ren­dre compte du juge­ment.

Pour en savoir plus sur les rap­ports con­flictuels entre les médias et l’armée, voir le dossier que l’Ojim a con­sacré à ce sujet.

Pho­to : Cam­pagne de RSF pour la libéra­tion d’Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Crédit : leo gon­za­les via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision