Accueil | Actualités | Médias | Google à l’amende, un milliard d’euros ?
Pub­lié le 31 octobre 2012 | Éti­quettes : ,

Google à l’amende, un milliard d’euros ?

Selon Le Canard enchaîné de mercredi, c’est la somme que réclamerait le fisc français au moteur de recherche californien. "C'est en effet près d'un milliard d'euros que la Direction générale des impôts vient de réclamer par courrier recommandé au géant américain pour quatre exercices comptables". Google a démenti, affirmant être en contacts « normaux » avec le fisc français. Google paierait par an entre 5 et 40 millions d’euros - suivant les sources – d’impôts en France.

Comment arriver à une somme aussi faramineuse ? Grâce à des montages fiscaux sophistiqués – et légaux –, Google fait remonter les revenus de sa publicité en ligne en France dans des paradis fiscaux bien connus y compris certains pays de l’Union européenne comme les Pays-Bas et l’Irlande qui offrent de loger des holdings à des taux d’imposition très bas.

Google paiera-t-il un milliard d’euros ? Sans doute pas, une négociation va s’engager – comme en Allemagne – pour que Google accepte de « loger » une partie de ses bénéfices en France, élargissant ainsi son assiette d’imposition. Si Google refuse, il faudra une « Google lex », difficile à mettre en œuvre et qui heurtera certains de nos partenaires en Europe. À suivre …

Source : Le Canard enchaîné

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This