Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Gilets jaunes vs BFMTV : le match continue
Publié le 

23 janvier 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Gilets jaunes vs BFMTV : le match continue

Gilets jaunes vs BFMTV : le match continue

Boostée par le mouvement des Gilets jaunes depuis novembre – BFMTV est devenue en décembre la sixième chaîne de France – la chaîne d’information continue est cependant en butte à une très forte hostilité des Gilets jaunes qui lui reprochent une forme de propagande pour Macron. Le récent lapsus (voir infra) d’une députée LREM – Alice Thourot – ne va pas arranger les choses.

Boycott symbolique

Pris à par­tie régulière­ment par les Gilets jaunes, les jour­nal­istes de BFMTV ont décidé d’un « boy­cott » sym­bol­ique du mou­ve­ment, le 7 jan­vi­er. « La coupe est pleine pour de nom­breux jour­nal­istes de BFMTV. Les pre­miers symp­tômes du malaise sont apparus ce week-end avec l’en­voi d’un com­mu­niqué signé de la SDJ de la chaîne. Très dis­crète his­torique­ment, cette dernière a con­damné les nou­velles agres­sions dont ont été vic­times des jour­nal­istes de BFMTV en marge de la mobil­i­sa­tion pour l’acte VIII des Gilets jaunes », écrit Ozap/Puremedias.

Tensions à la rédaction

Par ailleurs la rédac­tion aurait réclamé le lun­di 7 jan­vi­er 2019, lors d’une réu­nion de debrief­ing, que l’antenne ne soit plus monop­o­lisée par les Gilets jaunes – ce qui pose « un prob­lème pro­fes­sion­nel et édi­to­r­i­al. Et ce serait aus­si un prob­lème indus­triel », selon les pro­pos d’Hervé Béroud, directeur de la rédac­tion de BFMTV, lors de la même réu­nion. En clair le pub­lic se reportera vers d’autres chaînes – LCI ou RT par exem­ple – et l’audience de BFMTV cessera d’augmenter.

« Une frange de la rédac­tion appa­raît très remon­tée con­tre une direc­tion jugée “trop ver­ti­cale” et peu encline à se remet­tre en cause. Cer­tains évo­quent ain­si une motion de défi­ance », affirme même Ozap. Cepen­dant il peut sem­bler assez curieux que les jour­nal­istes de BFMTV ne réfléchissent pas un peu plus au posi­tion­nement idéologique de la chaîne, qui peut pass­er pour une véri­ta­ble tri­bune pro-Macron par moments.

Lapsus révélateur ?

Ain­si, le lap­sus révéla­teur de la députée drô­moi­se LREM Alice Thourot – à qui devrait être con­fiée la future loi anti-casseurs – a mis de l’eau au moulin des Gilets jaunes. Elle a en effet répon­du à un inter­venant Gilet jaune :  Je ne peux pas vous laiss­er dire des choses comme ça à notre antenne », notre antenne étant celle de BFM… sans être d’ailleurs reprise par les jour­nal­istes présents.

Ce « notre antenne » en par­lant de BFM résonne pour beau­coup comme un aveu. Du reste ses pro­pos ont aus­si été ignorés par la presse main­stream… mais large­ment repris par les médias proches des Gilets jaunes et le russe Sput­nik News. Un peu partout en France, des Gilets jaunes ont déjà tiré les leçons de la guerre médi­a­tique en exclu­ant sys­té­ma­tique­ment BFMTV et les grands médias de leurs événe­ments, AG et blocages.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision