Accueil | Actualités | Médias | Gilbert Collard proposera une loi sur l’indépendance des rédactions
Pub­lié le 22 juin 2017 | Éti­quettes :

Gilbert Collard proposera une loi sur l’indépendance des rédactions

Sitôt réélu à son poste de député, Gilbert Collard (RBM) n'a pas oublié pour autant le comportement des médias durant la campagne.

Ainsi, interrogé par BFMTV, le député du Gard s'est vanté d'avoir battu son adversaire LREM, Marie Sara, malgré l'hostilité de « la classe politique et médiatique ». « J'ai eu contre moi les journaux, qui n'ont pas lâché. J'ai donc vu le système Macron à l’œuvre et je suis content d'avoir pu le défier. Je vous mets en garde ! C'est un système terrible », a-t-il lancé.

Réélu à 50,16 %, M. Collard a annoncé que la « première proposition de loi » qu'il formulera sera « pour obtenir l'indépendance des rédactions » afin que celles-ci puissent « dire non aux financiers ! Non à celui qui est propriétaire de la chaîne ou du journal ». Pour autant, ce dernier n'a pas souhaité « mettre en cause les journalistes » mais bien « le pouvoir de l'argent ».

« Je veux leur donner leur indépendance. J'espère que les journalistes vont me suivre dans ce combat pour que les rédactions soient enfin indépendantes. J'ai vu à l’œuvre les journaux et croyez-moi, j'ai découpé tous les articles et je les ai gardés », a-t-il ajouté, citant des « déformations de (ses) propos », des « pièges » et autres « mensonges ».

Mais l'avocat n'a pas été le seul à se plaindre du comportement de certains médias ou journalistes. Le même soir, sur BFMTV, Nicolas Dupont-Aignan (lui aussi réélu en tant que député à 52%), s'est dit « surpris que BFMTV ait annoncé (qu'il avait) perdu dès 20h ». « C'est une drôle de conception des médias et de la démocratie. Il va falloir vous habituer à me voir réélu », a-t-il lancé à Jean-Baptiste Boursier, en duplex, appelant même la chaîne à présenter des excuses aux électeurs...

Crédit photo : Rémi Noyon via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This