Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
GB : création d’un organisme indépendant de régulation
Publié le 

10 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | GB : création d’un organisme indépendant de régulation

GB : création d’un organisme indépendant de régulation

Le scandale News of the World, la mise en place de la commission Leveson (juillet 2011) et la publication du rapport du même nom (29 novembre 2012) n’en finissent pas de produire leurs effets.

Mar­di 4 décem­bre, les rédac­teurs en chef des prin­ci­paux jour­naux bri­tan­niques sont con­vo­qués à Down­ing Street par le Pre­mier min­istre, qui leur met la pres­sion : comme le pré­conise le rap­port Leve­son, un nou­v­el organ­isme de régu­la­tion de la presse doit être crée, plus indépen­dant que celui qui existe actuelle­ment. Le statu quo souhaité par les médias n’est « pas une option », insiste David Cameron. A la dif­férence de ses parte­naires de coali­tion libéraux-démoc­rates, du juge Leve­son, et de l’opposition tra­vail­liste, le Pre­mier min­istre n’est pas favor­able à la loi pour encadr­er cet organ­isme, mais men­ace pour­tant de pass­er par elle si la presse n’arrive pas à trou­ver une solu­tion « en interne ».

Mer­cre­di 5 décem­bre : les rédac­teurs en chef de tous les jour­naux tombent d’accord sur 40 propo­si­tions du rap­port Leve­son (sur 47). Points les plus nota­bles : le nou­v­el organ­isme ne sera pas com­posé de rédac­teurs en chef comme l’est l’actuelle et dis­créditée Press Com­plaints Com­mis­sion ; il pour­ra men­er ses pro­pres enquêtes et impos­er aux indéli­cats des amendes pou­vant aller jusqu’à un mil­lion de livres.

Cet accord, auquel les jour­naux étaient d’une cer­taine manière con­traints et for­cés, est cepen­dant loin de sat­is­faire tout le monde. Une péti­tion appelant à une loi de régle­men­ta­tion de la presse à réu­ni plus de 143 000 sig­na­tures, dont celle de l’écrivain Salman Rushdie, à qui l’on recon­naît générale­ment une cer­taine légitim­ité en matière de lib­erté d’expression et de pro­tec­tion de la vie privée.

Lun­di 10 décem­bre au matin : le Par­ti tra­vail­liste pub­lie ses propo­si­tions. La prin­ci­pale d’entre elle stip­ule que le nou­v­el organ­isme, qui s’appellerait « Press Stan­dards Trust », soit cer­ti­fié tous les trois ans par une com­mis­sion de con­trôle com­posée de trois juges, dont Leve­son lui-même. À suiv­re…

Crédit pho­to : cac­tus­bones via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision