Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
GB : création d’un organisme indépendant de régulation

10 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | GB : création d’un organisme indépendant de régulation

GB : création d’un organisme indépendant de régulation

Le scandale News of the World, la mise en place de la commission Leveson (juillet 2011) et la publication du rapport du même nom (29 novembre 2012) n’en finissent pas de produire leurs effets.

Mar­di 4 décem­bre, les rédac­teurs en chef des prin­ci­paux jour­naux bri­tan­niques sont con­vo­qués à Down­ing Street par le Pre­mier min­istre, qui leur met la pres­sion : comme le pré­conise le rap­port Leve­son, un nou­v­el organ­isme de régu­la­tion de la presse doit être crée, plus indépen­dant que celui qui existe actuelle­ment. Le statu quo souhaité par les médias n’est « pas une option », insiste David Cameron. A la dif­férence de ses parte­naires de coali­tion libéraux-démoc­rates, du juge Leve­son, et de l’opposition tra­vail­liste, le Pre­mier min­istre n’est pas favor­able à la loi pour encadr­er cet organ­isme, mais men­ace pour­tant de pass­er par elle si la presse n’arrive pas à trou­ver une solu­tion « en interne ».

Mer­cre­di 5 décem­bre : les rédac­teurs en chef de tous les jour­naux tombent d’accord sur 40 propo­si­tions du rap­port Leve­son (sur 47). Points les plus nota­bles : le nou­v­el organ­isme ne sera pas com­posé de rédac­teurs en chef comme l’est l’actuelle et dis­créditée Press Com­plaints Com­mis­sion ; il pour­ra men­er ses pro­pres enquêtes et impos­er aux indéli­cats des amendes pou­vant aller jusqu’à un mil­lion de livres.

Cet accord, auquel les jour­naux étaient d’une cer­taine manière con­traints et for­cés, est cepen­dant loin de sat­is­faire tout le monde. Une péti­tion appelant à une loi de régle­men­ta­tion de la presse à réu­ni plus de 143 000 sig­na­tures, dont celle de l’écrivain Salman Rushdie, à qui l’on recon­naît générale­ment une cer­taine légitim­ité en matière de lib­erté d’expression et de pro­tec­tion de la vie privée.

Lun­di 10 décem­bre au matin : le Par­ti tra­vail­liste pub­lie ses propo­si­tions. La prin­ci­pale d’entre elle stip­ule que le nou­v­el organ­isme, qui s’appellerait « Press Stan­dards Trust », soit cer­ti­fié tous les trois ans par une com­mis­sion de con­trôle com­posée de trois juges, dont Leve­son lui-même. À suiv­re…

Crédit pho­to : cac­tus­bones via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).