Accueil | Actualités | Médias | Grande Bretagne : le rapport Leveson enfin publié
Pub­lié le 2 décembre 2012 | Éti­quettes :

Grande Bretagne : le rapport Leveson enfin publié

La Grande-Bretagne retenait son souffle. Eh bien ça y est ! Le rapport Leveson a enfin été rendu public jeudi 29 novembre 2012. Un rapport de 2000 pages, fruit de 16 mois d’enquête sur « la culture, les pratiques et la déontologie de la presse », en particulier de la presse tabloïd. La commission Leveson a été mise en place en juillet 2011, suite à l’électrochoc provoqué par le scandale du journal News of the World, un tabloïd aujourd’hui disparu qui avait mis sur écoutes des centaines de personnalités dans le but d’obtenir des scoops.

Verdict du juge Leveson et de sa commission : le principe de l’autorégulation de la presse ayant montré ses limites, il faut des changements. À la place de la Press Complaints Commission (PCC, Commission des plaintes en matière de presse), où siègent des journalistes, Lord Leveson préconise un organisme beaucoup plus indépendant de l’industrie médiatique, et crée par la loi. Si le Premier ministre, David Cameron, s’est également déclaré en faveur d’un nouvel organisme de régulation, il est en revanche défavorable à l’intervention du législateur.

David Cameron s’est donc décidé pour une voie intermédiaire par rapport aux deux options qui étaient sur la table : maintenir le système en l’état (ce que souhaitaient les médias) ou encadrer plus strictement les pratiques des journalistes par une nouvelle loi.

Le sujet divise la classe politique. 80 hommes politiques de tout bord ont adressé une lettre au Premier ministre pour lui demander de ne pas s’engager dans la voie de l’encadrement, en réponse à la quarantaine de députés qui s’étaient, au contraire, déclarés favorables à de nouvelles règles du jeu beaucoup plus strictes…

Le compromis choisi par David Cameron ne plaît évidemment pas à tout le monde. Il est critiqué par les travaillistes, ce qui est logique, mais aussi par les Libéraux-Démocrates, pourtant membres de la coalition au pouvoir… Jeudi, au Parlement, le Premier ministre conservateur et son vice Premier ministre Lib-Dem, Nick Clegg, ont donné chacun une réponse différente aux recommandations du rapport… Un désaccord public qui est une première depuis le début de la coalition gouvernementale, en mai 2010. La presse en Grande-Bretagne est aujourd’hui un sujet explosif…

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This