Accueil | Actualités | Médias | Fred Courant « viré de France 3 en 10 minutes »
Pub­lié le 28 août 2013 | Éti­quettes : , , ,

Fred Courant « viré de France 3 en 10 minutes »

Alors qu’ils formaient un duo de choc depuis près de 20 ans, Fred Courant et Jamy Gourmaud ne présenteront pas le « prime-time » de « C’est pas sorcier » ensemble.

Dans un post Facebook, désormais retiré, Fred Courant affirme avoir été « viré de l'antenne de France 3 en 10 minutes ». Et ce dernier de dénoncer cette « façon radicale de faire exploser un duo de 20 ans et une équipe avec qui, quoiqu'il en soit, et malgré le mal que nous veulent certains, je resterai ami et à qui je souhaite bonne chance ». « Le projet de 4 'prime time' sur lequel je bosse depuis deux mois avec l'équipe CPS a été accepté. Mais il se fera sans moi », ajoute-t-il, visiblement remonté.

Contacté par puremedias.com, France 3 estime que « les rôles de l'un et de l'autre étaient trop proches. Il n'y avait plus la nécessité d'être deux ». Un moyen également de réduire les coûts et de faire des économies, a affirmé la chaîne. Cependant, elle assure que Fred fera bien partie de l’équipe, mais en tant que rédacteur en chef et plus en tant qu’animateur.

Les fans n’ont pas tardé à réagir en exprimant leur colère sur Twitter et en créant des pages de soutien sur Facebook.

Voir aussi : France 3 dément avoir licencié Bignolas par courriel

Crédit photo : DR

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux