Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France TV : un proche de Jospin et de Schrameck numéro 2 de l’info

26 août 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | France TV : un proche de Jospin et de Schrameck numéro 2 de l’info

France TV : un proche de Jospin et de Schrameck numéro 2 de l’info

Après la nomination de l’ancien bras droit de Cécile Duflot, Stéphane Sitbon-Gomez, comme directeur de cabinet de Delphine Ernotte à France Télévisions, une nouvelle arrivée semble marquer une tendance politique de plus en plus nette au sein de la direction.

En effet, sans que le directeur de l’in­for­ma­tion du groupe pub­lic, Pas­cal Golom­er, ait pu don­ner son avis, Ger­main Dagognet, ancien chargé de com­mu­ni­ca­tion du cab­i­net de Lionel Jospin, alors dirigé par Olivi­er Schrameck (aujour­d’hui patron du CSA), lui a été imposé comme numéro deux. Une nom­i­na­tion éminem­ment poli­tique qui fait jas­er dans les couloirs de France Télévi­sions.

S’il assure que son poste chez Jospin n’é­tait qu’un pas­sage de jeunesse et qu’il n’a « jamais eu sa carte au PS », Ger­main Dagognet aura toute­fois du mal à aller con­tre les cri­tiques visant son instal­la­tion for­cée à ce poste. Surtout, sa prox­im­ité avec le patron du CSA, Olivi­er Schrameck, passe mal alors que de nom­breux doutes sub­sis­tent encore au sujet de la nom­i­na­tion de Del­phine Ernotte à la prési­dence du groupe public…

Rédac­teur en chef à LCI puis patron des jour­naux de Claire Chaz­al sur TF1, Dagognet est dépeint comme « bon et loy­al » par ses anciens col­lègues. Mais à trois mois des élec­tions régionales et à moins de deux ans des prési­den­tielles, les nom­i­na­tions à gauche toute au sein de la télévi­sion publique com­men­cent sérieuse­ment à soulever des inquiétudes.

Crédit pho­to : marsupilami92 via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.