Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
France Télévisions victime d’une importante fuite de données

18 avril 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | France Télévisions victime d’une importante fuite de données

France Télévisions victime d’une importante fuite de données

Temps de lecture : 2 minutes

La mode est au piratage. Selon NextINpact, France Télévisions a fait face la semaine dernière à une importante fuite de données.

Un groupe de pirates, Link­er Squad, a en effet mis la main sur des bases de don­nées du groupe pub­lic qui étaient acces­si­bles via une sim­ple URL non sécurisée… Ain­si, 110 000 adress­es cour­riels et une liste de comptes Face­book et Twit­ter auraient été dérobées.

Si le prob­lème a été résolu par les équipes tech­niques en quelques heures, il con­vient de rap­pel­er que France Télévi­sions fait par­tie des opéra­teurs d’im­por­tance vitale (OIV). À ce titre, le groupe pub­lic est con­stam­ment sur­veil­lé par l’A­gence nationale de sécu­rité des sys­tèmes d’in­for­ma­tion (ANSSI), qui veille à prévenir ce genre d’at­taques con­tre les intérêts français.

Suite à cet inci­dent, France Télévi­sions a réa­gi dans un com­mu­niqué en expli­quant que les don­nées dérobées représen­taient « 1% de la base glob­ale des fichiers util­isa­teurs des ser­vices du groupe audio­vi­suel pub­lic ». Le groupe pub­lic a par ailleurs fait part de son inten­tion de porter plainte.

Quelques jours plus tôt, Link­er Squad avait revendiqué l’at­taque des sites de L’U­nion-l’Ar­den­nais et de L’Est-Eclair, deux titres pro­priétés du groupe de presse belge Rossel. Selon Link­er Squad, il ne s’ag­it pas de “met­tre des bâtons dans les roues ou de faire taire mais, au con­traire, de mon­tr­er à quel point il est inac­cept­able que l’information elle-même soit si frag­ile au niveau de sa sécurité.”

Alors que TV5 Monde a été la cible d’une attaque de grande enver­gure de la part de l’É­tat islamique au début du mois d’avril, l’on peut se deman­der si l’ac­tion de Link­er Squad ne serait finale­ment pas un mal pour un bien.

Crédit pho­to : DR