Accueil | Actualités | Médias | France Télévisions victime d’une importante fuite de données
Pub­lié le 18 avril 2015 | Éti­quettes : ,

France Télévisions victime d’une importante fuite de données

La mode est au piratage. Selon NextINpact, France Télévisions a fait face la semaine dernière à une importante fuite de données.

Un groupe de pirates, Linker Squad, a en effet mis la main sur des bases de données du groupe public qui étaient accessibles via une simple URL non sécurisée... Ainsi, 110 000 adresses courriels et une liste de comptes Facebook et Twitter auraient été dérobées.

Si le problème a été résolu par les équipes techniques en quelques heures, il convient de rappeler que France Télévisions fait partie des opérateurs d'importance vitale (OIV). À ce titre, le groupe public est constamment surveillé par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (ANSSI), qui veille à prévenir ce genre d'attaques contre les intérêts français.

Suite à cet incident, France Télévisions a réagi dans un communiqué en expliquant que les données dérobées représentaient « 1% de la base globale des fichiers utilisateurs des services du groupe audiovisuel public ». Le groupe public a par ailleurs fait part de son intention de porter plainte.

Quelques jours plus tôt, Linker Squad avait revendiqué l'attaque des sites de L'Union-l'Ardennais et de L'Est-Eclair, deux titres propriétés du groupe de presse belge Rossel. Selon Linker Squad, il ne s'agit pas de "mettre des bâtons dans les roues ou de faire taire mais, au contraire, de montrer à quel point il est inacceptable que l’information elle-même soit si fragile au niveau de sa sécurité."

Alors que TV5 Monde a été la cible d'une attaque de grande envergure de la part de l'État islamique au début du mois d'avril, l'on peut se demander si l'action de Linker Squad ne serait finalement pas un mal pour un bien.

Crédit photo : DR

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

100% récolté
Nous avons récolté $231 sur $2. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux