Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France Télévisions : les candidats à la présidence rentrent en piste

16 juin 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | France Télévisions : les candidats à la présidence rentrent en piste

France Télévisions : les candidats à la présidence rentrent en piste

Le virus, un climat politique incertain, ont eu raison du grand service des médias publics à la française style BBC qui devait naître en 2023. Le poste de président de France Télévisions en devient plus attractif.

De deux ans, le mandat passe à cinq ans

Ini­tiale­ment le nou­veau prési­dent (à par­tir de juil­let 2020) devait être désigné par le CSA pour deux ans en atten­dant la créa­tion de la hold­ing regroupant France Télévi­sions, Radio France, France Médias Monde et l’INA. Le prési­dent de la nou­velle hold­ing aurait alors choisi les dirigeants des qua­tre entités. Ce pro­jet est remis sine die.

Alors que le prési­dent devait exercer un petit man­dat de deux ans, ce change­ment induit un allonge­ment de man­dat : cinq ans, éventuelle­ment renou­ve­lable. De quoi aigu­is­er des appétits.

Du monde sur la ligne de départ

L’actuelle prési­dente Del­phine Ernotte, celle qui déteste les hommes blancs de plus de 50 ans, est can­di­date à sa pro­pre suc­ces­sion. Le patron du syn­di­cat des jour­nal­istes (SNJ) de la mai­son est offi­cielle­ment sur les rangs comme (offi­cieuse­ment) l’ancien directeur de RTL, Christo­pher Baldel­li. Un cer­tain Mon­sieur Pom­mi­er, con­seiller numérique du groupe LREM à l’Assemblée Nationale a man­i­festé son intérêt mais le con­texte poli­tique lui est peu favor­able. D’autres can­di­dats vont se man­i­fester pour un poste pres­tigieux mais exposé. Le nou­veau prési­dent du CSA, Roch-Olivi­er Maistre, un jup­péiste à l’échine très sou­ple, devra faire preuve de diplo­matie dans son choix.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.