Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

Delphine Ernotte

Censure dans les médias et sur les réseaux sociaux

L'étau se resserre chaque semaine sur la liberté d'opinion et d'expression. Pour combattre la censure il faut déjà l'identifier.

Présidence de France Télévisions : le calendrier favorable à Ernotte

Del­phine Ernotte est célèbre. Non seule­ment parce qu’elle est la pre­mière femme Prési­dente de France Télévi­sions, mais surtout par sa volon­té farouche d’en chas­s­er « les mâles blancs de plus de 50 ans ». Le tout sans que le CSA ne s’offusque de cette chas­se aux européens et aux vieux. Mais Del­phine a de la veine et une bonne chance de se suc­céder à elle-même, on vous explique pourquoi.

lire plus

Salto fait un saut

Vous con­nais­sez Net­flix, Ama­zon, Dis­ney qui ont tous ou vont avoir un ser­vice de vidéos (en réal­ité de véri­ta­bles films ou des séries) à la demande. Pour con­tr­er ces géants, des entre­pris­es français­es, secteur privé ou pub­lic, s’allient pour créer un ser­vice con­cur­rent. En 2020, vous allez décou­vrir Salto.

lire plus

Julien Lepers rend visite à un ami à Narbonne

L’ex-animateur de Ques­tions pour un Cham­pi­on évincé de France Télévi­sions au titre de la chas­se aux « mâles blancs » ini­tiée par Del­phine Ernotte igno­rait prob­a­ble­ment que la cam­pagne des munic­i­pales de mars 2020 a com­mencé ce 1er sep­tem­bre, et qu’il n’y a plus de vis­ite ami­cale qui tienne. Pour la presse locale, frétil­lante et en alerte, ren­dre vis­ite à un can­di­dat ami, c’est le soutenir. Surtout s’il est du RN.

lire plus

La loi sur l’audiovisuel en panne

Les rap­ports entre le pou­voir et les médias publics sont tou­jours déli­cats. Nico­las Sarkozy avait été accusé d’autoritarisme en voulant nom­mer directe­ment les prési­dents des dif­férents médias publics. François Hol­lande avait été soupçon­né de les choisir par la bande. Qu’en sera-t-il dans le cadre de la prochaine loi, si celle-ci voit bien le jour ?

lire plus

France Télévisions : Delphine Ernotte ouvre la chasse aux mâles blancs et veut supprimer 1000 postes

France Télévi­sions a annon­cé un grand pro­jet de rup­ture con­ven­tion­nelle col­lec­tive – le groupe espère ain­si ray­er de la carte 10% de ses effec­tifs avec 1000 sup­pres­sions de postes sur la base du volon­tari­at d’ici 2022 – 2000 départs et 1000 embauch­es. Il s’agit de par­ticiper aus­si à l’effort d’économie (400 mil­lions d’euros) demandé par l’État. Une occa­sion pour Del­phine Ernotte d’ouvrir la chas­se au « mâle blanc de plus de 50 ans » comme elle le déclarait à Europe 1 en sep­tem­bre 2015.

lire plus

France Télévisions : les économies demandées multipliées par trois ?

Con­tre toute attente, Del­phine Ernotte a sauvé sa place à la tête de France Télévi­sions. Il faut dire que mal­gré une fronde de la base elle fait pleine­ment par­tie de l’hyperclasse mon­di­al­isée dont Emmanuel Macron est le héraut , et donne régulière­ment des signes de con­formisme obéis­sant comme sa chas­se « aux hommes blancs de plus de 50 ans ». Néan­moins elle doit faire face à des injonc­tions con­tra­dic­toires, notam­ment du fait de la dégra­da­tion con­tin­ue de l’état des finances publiques.

lire plus

Après le football, le mercato audiovisuel reprend

Comme l’avait souligné avec humour en son temps l’excellent film Les nou­veaux chiens de garde sur un scé­nario de Serge Hal­i­mi, l’été est prop­ice aux échanges de vedettes de l’audiovisuel sur les chaînes publiques et privées. L’arrière droit de RTL passe à Sud Radio, l’avant cen­tre de TF1 passe à France 2, le libero d’Europe 1 est débauché par France Inter et l’entraîneur de Radio France se retrou­ve à la tête de l’équipe de M6. Que nous réserve l’été 2018 ?

lire plus