Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France-Soir en grève
Publié le 

2 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | France-Soir en grève

France-Soir en grève

Du 30 août à ce lundi 2 septembre au matin, la rédaction de France-Soir s’est mise en grève afin réagir à “une forte dégradation des conditions de travail et du dialogue social”. Nous reprenons un interview de Putsch avec certains journalistes de France-Soir.

Un mou­ve­ment de grève touche France Soir depuis ce ven­dre­di 30 août. Et le com­mu­niqué de presse indique que les « per­spec­tives d’évolutions par­ti­c­ulière­ment inquié­tantes quant à la préser­va­tions des mis­sions jour­nal­is­tiques des équipes ». Pou­vez-vous nous en dire plus ?

Nous sommes en lutte notam­ment pour la préser­va­tion de notre mis­sion d’information, sans ambiguïté et en toute indépen­dance. Le jour­nal­isme évolue, mais ce ne doit pas se faire en reni­ant ses fonde­ments. Le groupe qui détient France-Soir a des activ­ités com­mer­ciales…

France Soir en grève

Est-ce que les pres­sions que vous dénon­cez dans ce même com­mu­niqué sont liées à ces per­spec­tives voulues par la direc­tion ? En somme, la ligne édi­to­ri­ale est-elle men­acée à court et moyen terme ?

Les pres­sions de la direc­tion con­sis­tent en des men­aces de licen­ciement ou pour­suites pour des fautes imag­i­naires, mais aus­si une pres­sion quo­ti­di­enne insi­dieuse. La direc­tion ne souf­fre tout sim­ple­ment aucun dia­logue social alors que des sujets cru­ci­aux sont soulevés: égal­ité salar­i­ale, appli­ca­tion de la lég­is­la­tion (sur la con­ven­tion col­lec­tive par exem­ple), con­di­tions de tra­vail dégradées par les départs…

« Les pres­sions de la direc­tion con­sis­tent en des men­aces de licen­ciement ou pour­suites pour des fautes imag­i­naires, mais aus­si une pres­sion quo­ti­di­enne insi­dieuse »

Communiqué de presse du groupe France soir du 30 décembre 2018 et du 5 février 2019

Le con­flit provient de la créa­tion au sein de France Soir d’une société de rédac­teurs. Pourquoi dans un pre­mier temps, avoir créée cette société de rédac­teurs ? Et en quoi déplaît-elle à la direc­tion ?

Suite à la créa­tion de la société des rédac­teurs, une asso­ci­a­tion loi 1901 clas­sique chez des jour­nal­istes, la direc­tion a demandé des expli­ca­tions. Nous les avons fournies. Mal­gré cela, la direc­tion a exigé des salariés la fer­me­ture de cette asso­ci­a­tion sous peine de « fer­mer la boîte ».

La suite sur : putsch.media

Voir également un article sur le traitement militant de certaines informations parues dans France-soir

Agres­sion homo­phobe en Vendée : Pierre Plot­tu et le jour­nal­isme mil­i­tant

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision