Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France 24 et ces « barbares » de jihadistes
Publié le 

23 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | France 24 et ces « barbares » de jihadistes

France 24 et ces « barbares » de jihadistes

Dans une inhabituelle prise de position aussi marquée, le directeur de France 24 a appelé sa rédaction à « ouvertement prendre parti » contre les « barbares » de l’État islamique.

Dans une let­tre interne adressée à l’ensem­ble de la rédac­tion de la chaîne fran­coph­o­ne inter­na­tionale, dont 20 Min­utes a eu con­nais­sance, Marc Saikali écrit : « Nous devons, sur nos antennes, avec nos invités, dans nos débats, ouverte­ment pren­dre par­ti con­tre ces bar­bares. Je vous demande donc de veiller à chaque mot, chaque plan. Les images que nous dif­fu­sons avec des dra­peaux noirs flot­tant au vent et de jeunes gens en pleine san­té doivent oblig­a­toire­ment être soumis­es au syn­thé : vidéo de pro­pa­gande. Y com­pris en arabe. »

Et celui-ci d’a­jouter, avec encore plus de fer­meté : « La ligne édi­to­ri­ale de la chaîne est claire: ce sont des ter­ror­istes et des bar­bares. J’attire par­ti­c­ulière­ment l’attention du book­ing sur les invités. Je ne veux plus voir un seul crétin qui jus­ti­fierait les actions de ces sauvages sous pré­texte poli­tique sun­nite ou chi­ite. Pour une fois, il y a les gen­tils et les méchants ! Eux, sont les pires enne­mis de notre civil­i­sa­tion. Nous allons devoir gér­er leur exis­tence pour au moins cinq ans. Au moin­dre déra­page, je serai intran­sigeant. Notre devoir est de lut­ter con­tre eux. Tout le temps. Avec au moins 43 mil­lions de téléspec­ta­teurs, nous avons une respon­s­abil­ité immense. »

Réagis­sant avec ironie, la Société des jour­nal­istes de RFI a inter­rogé le directeur de France 24 : « La boîte de Marc Saikali a‑t-elle été piratée ? » Et de pour­suiv­re plus sérieuse­ment en affir­mant que « ces pro­pos vont totale­ment à l’encontre des règles de déon­tolo­gie de base enseignées en pre­mière année d’école de jour­nal­isme, et nuisent grave­ment à la répu­ta­tion de France Médias Monde et à celle des jour­nal­istes du groupe qui sont, eux, guidés par ces mêmes règles ».

De son côté, la direc­tion de France Médias Monde, à laque­lle appar­ti­en­nent RFI et France 24, a organ­isé une réu­nion dès jeu­di matin. Celle-ci assure qu’il y a « un débat sain et con­struc­tif en interne ». Dans un com­mu­niqué envoyé le jour même par les rédac­tions des chaînes du groupe, on peut lire : « Nous tenons à rap­pel­er ici l’attachement aux valeurs démoc­ra­tiques et déon­tologiques de notre groupe. Les chaînes de France Médias Monde sont attachées aux principes de base jour­nal­is­tiques : elles exposent les faits, les décryptent et les analy­sent sans par­ti pris et en veil­lant avec une extrême vig­i­lance à ne pas être l’objet de manip­u­la­tions. »

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision