Accueil | Actualités | Médias | France 2 diffusera bien l’émission avec Arthur

France 2 diffusera bien l’émission avec Arthur

Malgré les polémiques, France 2 va tout de même diffuser le nouvel épisode de l'émission « Rendez-vous en terre inconnue » avec le présentateur Arthur comme invité.

Depuis la mi-juin, la réflexion était de mise suite à l'annonce par les médias de l'exil fiscal de l'intéressé. Arthur participant à une émission d'un service public auquel il ne contribue plus ? La question était dans toutes les têtes à la direction de France Télévisions.

« Faire la promotion d'un animateur de TF1 passe encore. Mais d'un citoyen qui s'exile pour des raisons fiscales, comme l'affirment plusieurs médias belges, la pilule a plus de mal à passer », écrivait alors TVMag.

Mais dans un second temps, le même magazine a annoncé que l'émission sera bien diffusée. « France 2 a rassuré la production sur le fait qu'il n'avait jamais été question d'envisager la suppression de l'émission ; et que la rue de Valois [siège du ministère de la Culture, ndlr] n'avait exercé aucune pression », écrit-il. Actuellement au Pérou en compagnie de Frédéric Lopez, Arthur sera donc bien sur les écrans publics prochainement.

Par ailleurs, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a réagi à la commande par France 2 d'un pilote d'une émission produite par Arthur. Interrogée par BFM Business, celle-ci a estimé que « les contrats passés avec France Télévisions doivent présenter des garanties éthiques irréprochables. La domiciliation fiscale en est évidemment un élément important ».

Concernant « Rendez-vous en terre inconnue » et sa diffusion confirmée, la ministre a relativisé : « Cette émission a été tournée avant, et sera visiblement diffusée. » Et d'ajouter que « les Français la regarderont ou pas, mais ils sauront à quoi s'en tenir ».

Enfin, au sujet de l'exil fiscal d'Arthur, Aurélie Filippetti a jugé, face à Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, « extrêmement dommage » cette décision. « Ce n'est pas un bon message qu'on envoie aux citoyens, ce n'est pas un bon exemple pour les jeunes, surtout quand on est un exemple pour les jeunes », a conclu la ministre.

Crédit photo : France 2 (DR)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This