Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Télérama se graisse sur ses fournisseurs

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

26 février 2023

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Télérama se graisse sur ses fournisseurs

Télérama se graisse sur ses fournisseurs

Temps de lecture : < 1 minute

On a beau être néo-féministe, woke, lgbtq+ et progressiste, un peu anticapitaliste aussi, on ne résiste pas à la tentation de gratter sur ses fournisseurs pour se faire un peu de trésorerie. Humain, trop humain disait le philosophe.

Trésorerie, mon cher souci

Les entre­pre­neurs ‑petits ou grands – qui nous lisent, le savent : la tré­sorerie c’est le nerf de la guerre des entre­pris­es, un mau­vais bilan c’est fâcheux, une tré­sorerie néga­tive et les ban­ques aux abon­nés absents, c’est la fin. Que font les gross­es entre­pris­es pour « amélior­er la tré­so » ? Elles paient leurs four­nisseurs le plus tard possible.

Voir aus­si : Daniel Křetín­ský (Mar­i­anne, Franc-tireur, Elle) à l’amende

DGCCRF contre Télérama

La direc­tion générale de la con­cur­rence, de la con­som­ma­tion et de la répres­sion des fraudes vient d’épingler Téléra­ma (groupe Le Monde) et de lui infliger (source Let­tre A) une amende de 215K€ pour une fâcheuse propen­sion à pay­er en retard et de manière sys­té­ma­tique ses four­nisseurs. La mai­son mère avait écopée d’une amende de 300K€ en 2020 pour les mêmes motifs. Quand on a de mau­vais­es habitudes…

Voir aus­si : Fabi­enne Pas­caud, portrait