Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fin de grève et repreneur en vue chez Lagardère

25 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fin de grève et repreneur en vue chez Lagardère

Fin de grève et repreneur en vue chez Lagardère

25 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Après avoir mis en vente 10 de ses titres, Lagardère a vu ses salariés se mettre en grève. Lancée le lundi 21 octobre, la grève vient d’être levée après 48h de mouvement.

Con­cer­nant la vente de ses titres, un repre­neur s’est man­i­festé pour les mag­a­zines Pre­mière et Pariscope. Il s’agit d’Alain Kruger, pro­duc­teur de l’émission « Le Cer­cle » sur Canal +, et de « On ne par­le pas la bouche pleine » sur France Cul­ture – qui a déjà dirigé Pre­mière entre 1994 et 2001 –, ain­si que du ban­quier d’affaires de Roth­schild, Gré­goire Cher­tok. Ces derniers sont entrés en négo­ci­a­tions exclu­sives avec Lagardère.

« À compter de ce jour, les deux par­ties dis­posent d’un mois pour finalis­er les ter­mes et con­di­tions d’un accord », pré­cise Lagardère Active. Un accord inclu­ant « les effec­tifs de la ver­sion imprimée, les con­trats afférents à l’ac­tiv­ité, les act­ifs cor­porels et incor­porels ». Rap­pelons que les ver­sions inter­net de ces deux titres res­teront pro­priété de Lagardère.

Ce con­trat devrait pren­dre la forme d’une licence, c’est-à-dire que les titres devront tou­jours respecter l’image du groupe. Par con­tre, il sem­ble peu prob­a­ble que les nou­veaux repre­neurs aient à revers­er un pour­cent­age du chiffre d’affaires vu la sit­u­a­tion pré­caire des deux titres : les ventes de Pre­mière ont reculé de 20 % en cinq ans quand celles de Pariscope ont chuté de 35,7 % sur la même période.

Enfin, rap­pelons que les titres de Lagardère qui ne trou­veront pas de repre­neurs seront tout bon­nement fermés.

Voir aussi : Infographie — Le groupe Lagardère

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’Ojim

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés