Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fin de grève et repreneur en vue chez Lagardère

25 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fin de grève et repreneur en vue chez Lagardère

Fin de grève et repreneur en vue chez Lagardère

Après avoir mis en vente 10 de ses titres, Lagardère a vu ses salariés se mettre en grève. Lancée le lundi 21 octobre, la grève vient d’être levée après 48h de mouvement.

Con­cer­nant la vente de ses titres, un repre­neur s’est man­i­festé pour les mag­a­zines Pre­mière et Pariscope. Il s’agit d’Alain Kruger, pro­duc­teur de l’émission « Le Cer­cle » sur Canal +, et de « On ne par­le pas la bouche pleine » sur France Cul­ture – qui a déjà dirigé Pre­mière entre 1994 et 2001 –, ain­si que du ban­quier d’affaires de Roth­schild, Gré­goire Cher­tok. Ces derniers sont entrés en négo­ci­a­tions exclu­sives avec Lagardère.

« À compter de ce jour, les deux par­ties dis­posent d’un mois pour finalis­er les ter­mes et con­di­tions d’un accord », pré­cise Lagardère Active. Un accord inclu­ant « les effec­tifs de la ver­sion imprimée, les con­trats afférents à l’ac­tiv­ité, les act­ifs cor­porels et incor­porels ». Rap­pelons que les ver­sions inter­net de ces deux titres res­teront pro­priété de Lagardère.

Ce con­trat devrait pren­dre la forme d’une licence, c’est-à-dire que les titres devront tou­jours respecter l’image du groupe. Par con­tre, il sem­ble peu prob­a­ble que les nou­veaux repre­neurs aient à revers­er un pour­cent­age du chiffre d’affaires vu la sit­u­a­tion pré­caire des deux titres : les ventes de Pre­mière ont reculé de 20 % en cinq ans quand celles de Pariscope ont chuté de 35,7 % sur la même péri­ode.

Enfin, rap­pelons que les titres de Lagardère qui ne trou­veront pas de repre­neurs seront tout bon­nement fer­més.

Voir aussi : Infographie — Le groupe Lagardère

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision