Accueil | Actualités | Médias | Fichage ethnique « positif » chez France Télévisions
Pub­lié le 27 octobre 2016 | Éti­quettes : ,

Fichage ethnique « positif » chez France Télévisions

Début novembre, France Télévisions va lancer un « guide expertise » afin de promouvoir la diversité sur ses antennes.

Conçu et proposé par le Club du XXIe siècle, un réseau qui milite pour la « valorisation de la diversité », il s'agit d'un annuaire de personnalités « issues de la diversité à destination des journalistes et producteurs d’émissions ». À l'heure actuelle, cet annuaire recense 150 personnalités « issues des minorités visibles, qui sont à même d’être invitées dans les JT et les émissions de débat ».

Car comme nous l'explique France Télévisions, mais aussi Le Monde, « ce sont encore majoritairement des hommes blancs qui s’expriment à l’écran ». Et ça, en France, c'est un problème. En juin dernier, la direction du groupe audiovisuel public publiait son « bilan diversité 2015 » estimant à « 12 % la proportion de non-Blancs dans l’information sur France 2 et à 10 % sur France 3 ».

Pour faire simple, l'outil qui sera proposé en novembre sera exclusivement interne et présenté sous forme de plateforme numérique avec trois types de classement : par métier, par type de sujet et par mot-clé. « Il s’agit d’offrir à nos journalistes et producteurs d’émissions un panel d’experts qui soient différents de ceux qu’on voit habituellement », explique Marie-Anne Bernard, directrice chargée de la responsabilité sociale et environnementale. Mais attention, « il ne s’agit pas d’un répertoire ethnique mais d’une incitation à ouvrir nos antennes à tous ceux qui ne sont pas dans les carnets d’adresses des journalistes ». Tartuffe n’aurait pas dit mieux…

Pourtant, le projet promu par le Club du XXIe siècle comme par la chaîne signale bien qu'il est question de « diversité » et de « minorité visible »... pas du tout d'experts inconnus. Rien d'étonnant cependant au sein de ce maison dirigée par une femme, Delphine Ernotte, qui avait trouvé à son arrivée qu'il y avait trop d'hommes blancs de plus de 50 ans chez France TV.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This