Accueil | Actualités | Médias | Faut-il débrancher L’Humanité ?
Pub­lié le 27 novembre 2014 | Éti­quettes : , , ,

Faut-il débrancher L’Humanité ?

Alors que l'État lui a déjà effacé une dette de 4 millions d'euros, en plus de lui verser d'abondantes subventions, L'Humanité ne s'en sort toujours pas et a décidé de s'en remettre à la générosité de ses lecteurs.

Lundi dernier, le quotidien communiste, qui enregistre une baisse continue de sa diffusion et a perdu en 2013 près de 500 000 euros, a lancé un appel au don, espérant récolter 1 million d'euros. En 2010, lors d'un précédent appel, L'Huma avait déjà récolté 1,2 millions d'euros.

Comptant 175 salariés, dont 82 journalistes, le journal ne parvient plus à sortir la tête de l'eau. Avec seulement 39 000 exemplaires vendus chaque jour, le quotidien va probablement atteindre 2 millions d'euros de déficit cette année. Désormais, L’Huma espère trouver de l'argent « d'ici la fin du mois de décembre » et a donc ouvert une cagnotte.

Participant à la grande débâcle de la presse “de gauche” au sens large (Charlie Hebdo, Siné Mensuel, La Marseillaise...), L'Humanité vit actuellement sous perfusion de subventions publiques et de cadeaux de l'État. Des aides qui ne suffisent pourtant pas à relancer une dynamique.

Va-t-on se décider un jour à débrancher le malade ?

Voir notre infographie de L'Humanité

Dessin : © Milady de Winter pour l'Ojim

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux