Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Face aux offres web, les chaînes payantes s’effondrent

11 février 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Face aux offres web, les chaînes payantes s’effondrent

Face aux offres web, les chaînes payantes s’effondrent

Pour faire face à la concurrence des offres TV sur internet, certains groupes de télévision historiques, en grande difficulté, tentent de s’adapter.

Avec l’ar­rivée de sociétés comme BeIn Sport ou Net­flix, qui pro­posent pour une dizaine d’eu­ros des offres web sim­i­laires à celles présentes sur les canaux tra­di­tion­nels, les chaînes de télévi­sion payantes s’ef­fon­drent. Mar­di 9 févri­er, le cours de Dis­ney, miné par sa télévi­sion payante ESPN, qui a per­du 7 mil­lions d’abon­nés en trois ans, a chuté de 3 %.

Il en va de même pour son con­cur­rent Via­com, pro­prié­taire notam­ment de MTV et Nick­elodeon, qui a vu son cours de bourse dégringol­er de 20 % le même jour. Pour les médias améri­cains, ce phénomène est par­faite­ment clair : les jeunes téléspec­ta­teurs se dés­abon­nent des chaînes payantes tra­di­tion­nelles, ils « coupent le cor­don » pour se diriger vers des ser­vices numériques tels que Net­flix ou encore Ama­zon Prime.

Face à cette ten­dance, cer­tains groupes réagis­sent, comme HBO qui a lancé son ser­vice inter­net pour 10 dol­lars par mois, ou encore Dis­ney avec son ser­vice Sling TV. En Europe, l’his­toire se pro­longe. Au Roy­aume-Uni, Sky a entière­ment revu son offre numérique.

En France, Canal + est à la peine et ne parvient pas à arrêter l’hé­mor­ragie de ses abon­nés avec une offre à 40 euros qui n’évolue pas. Con­cur­rencé féro­ce­ment par Net­flix sur le ciné­ma et BeIn­Sport sur le sport, le groupe Canal va ain­si devoir sérieuse­ment réfléchir à une stratégie pour rebondir.

Les rumeurs sur le rachat de son con­cur­rent BeIn­Sport par le groupe de Vin­cent Bol­loré lais­sent peut-être entrevoir la riposte en cours.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.