Accueil | Actualités | Médias | Euronews lance une chaîne franchisée en Albanie
Pub­lié le 24 novembre 2018 | Éti­quettes : , ,

Euronews lance une chaîne franchisée en Albanie

Aux portes de l’Europe, les Balkans sont aussi un terrain de lutte entre influences médiatiques atlantistes et russes. Un ex-chef de la CIA y rachète déjà des médias à tours de bras, l’hebdomadaire russe Argumenty i Fakty destiné aux russes expatriés en Europe a lancé en avril une édition serbe en partenariat avec le journal souverainiste Pecat et Euronews vient d’avancer ses pions en lançant Euronews Albania, une chaîne franchisée en Albanie.

Grande Albanie et politique atlantiste

La nouvelle chaîne, Euronews Albania, devra commencer à émettre en 2019 avec une centaine de collaborateurs. Son périmètre s’étendra au Kosovo (majorité albanophone), Macédoine du nord (minorité et irrédentisme albanais), Monténégro. Où comment concilier intérêts de la propagande euro-atlantiste, Grande Albanie et volonté de faire pièce aux serbes.

Pas d’investissement financier mais expertise

Euronews n’investira pas dans le projet mais apportera son « expertise » et bénéficiera en retour de contenus du franchisé albanais. Ce dernier pourra utiliser la marque et les contenus d’Euronews, mais devra respecter sa charte éditoriale, sous peine de fin « immédiate » du contrat qui le lie. Euronews, représenté au conseil d’administration de la chaîne, embauchera aussi le patron de la rédaction de la chaîne, qui sera « en lien hiérarchique direct » avec Euronews.

Le partenaire local est IN Media Group, créé en 2013, qui exploite la stratégique IN TV dédiée au public jeune et la radio IN Radio 105.7, son président est Theodhori Cami. Le responsable de la franchise a été débauché chez CNN, qui recourt à ce modèle depuis longtemps. Face à Euronews Albania, une autre chaîne soutenue par CNN pourrait être lancée dans les mois à venir. L’Albanie, petit marché mais emplacement géopolitique de grande importance, et qui accueille déjà l’une des plus grandes bases de l’OTAN en Europe, est l’objet de beaucoup d’amour. Désintéressé ?

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This