Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Emmanuel Macron présente ses excuses à Russia Today et Sputnik, la NSA soupçonnée de manipulations
Publié le 

1 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Emmanuel Macron présente ses excuses à Russia Today et Sputnik, la NSA soupçonnée de manipulations

Emmanuel Macron présente ses excuses à Russia Today et Sputnik, la NSA soupçonnée de manipulations

Chacun se souvient des accusations du Président Macron lors de sa conférence de presse, le 29 mai 2017, à la suite de la visite en France de Vladimir Poutine. Le Président avait alors accusé la chaine de télévision RT France et la radio Sputnik (deux médias possédés par l’agence russe Novosty) d’avoir propagé des « fausses nouvelles » (fake news), pendant la campagne électorale.

Il aurait été plus par­ti­c­ulière­ment agacé par de pos­si­bles allu­sions à une liai­son avec le directeur de Radio France de l’époque, mal­gré les protes­ta­tions d’innocence des deux médias russ­es. L’Observatoire s’est procuré en exclu­siv­ité le com­mu­niqué de l’Elysée qui sera envoyé ce dimanche 1er avril à 16h GMT ain­si que le com­men­taire de la respon­s­able de RT Xenia Fedoro­va.

Le communiqué de l’Élysée

1er avril 2018, com­mu­niqué de Bruno Roger-Petit, porte-parole offi­ciel. « Lors d’une con­férence de presse, le Prési­dent Emmanuel Macron avait man­i­festé claire­ment son manque de con­fi­ance dans deux médias qu’il con­sid­érait comme hos­tiles à sa per­son­ne. Ces deux médias RT et Sput­nik étaient soupçon­nés d’avoir répan­du des rumeurs infondées sur la vie per­son­nelle du can­di­dat Macron. Des rap­ports con­cor­dants des ser­vices de ren­seigne­ments français indiquent que ces rumeurs ont en réal­ité été fomen­tées par la NSA améri­caine qui a intox­iqué habile­ment les médias russ­es, sans doute pour les met­tre en dif­fi­culté vis à vis des autorités français­es. L’ambassadeur des États-Unis en France est con­vo­qué à l’Élysée en fin d’après-midi à fin d’explications ».

La réaction de la direction de RT et celle de Sputnik

Jointe au télé­phone Xenia Fedoro­va, respon­s­able de RT, nous a déclaré : « Nous sommes bien enten­du très heureux de con­stater que notre bonne foi a été enfin recon­nue. Tous ces malen­ten­dus avec le Prési­dent Macron et son entourage ont été très négat­ifs pour notre télévi­sion. Nous espérons que la future loi en pré­pa­ra­tion sur les médias, qui sem­blait par­tielle­ment dirigée con­tre nous, sera amendée dans le bon sens ». De son côté, Édouard Chan­ot de la radio Sput­nik a tweeté « Nous l’avions tou­jours dit et démon­tré à l’envie, Sput­nik n’a jamais rien eu à voir avec une quel­conque cam­pagne anti Macron. Notre radio con­sacr­era mar­di 3 avril une édi­tion spé­ciale de notre émis­sion phare Parade-riposte, pour revenir sur cette affaire, Bruno Roger-Petit sera notre invité, une exclu­siv­ité Sput­nik ».

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision