Accueil | Actualités | Médias | Du neuf pour Valeurs actuelles
Pub­lié le 5 janvier 2013 | Éti­quettes : ,

Du neuf pour Valeurs actuelles

Valeurs actuelles se cherche une nouvelle place dans la France de François Hollande.

L'objectif du nouveau patron, Yves de Kerdrel : dépasser les 100 000 exemplaires vendus, dans les dix-huit mois prochains.

Pour cela, l'hebdomadaire de droite libérale met les moyens. Après celle du site internet, c'est la maquette du magazine qui va changer : moins de politique et plus de sujets économiques, internationaux et de société. PresseNews précise également qu'un « nouveau cahier, Valeurs d'avenir, fera son apparition en fin de journal, avec l'ambition d'alimenter le débat d'idées à droite ». En bref, Valeurs Actuelles veut exister à droite.

Autres facettes de ce nouveau plan : l'augmentation des recettes publicitaires, qui ne représentent que 17% du chiffre d'affaires 2012 de l'hebdo ; la diversification des activités, avec des cycles de conférence et de l'édition ; et comme dans toute la presse écrite, un vrai serrage de ceinture, notamment pour les pigistes…

Source : PresseNews

Crédit photo : Capture d'écran - site de Valeurs actuelles

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This