Accueil | Actualités | Médias | DSK attaque France Inter et Régis Jauffret en diffamation
Pub­lié le 20 janvier 2014 | Éti­quettes :

DSK attaque France Inter et Régis Jauffret en diffamation

Dominique Strauss-Kahn va lancer une série d'attaques en justice suite à la parution du dernier roman de Régis Jauffret, « La Ballade de Rikers Island » (Seuil).

Dans celui-ci, le journalisme romance l'histoire du Sofitel, qui avait conduit à l'arrestation du patron du FMI de l'époque. Par le biais de son avocat, DSK a fait part de son intention de l'attaquer en justice pour diffamation.

« M. Dominique Strauss-Kahn conteste formellement les déclarations diffamatoires de M. Régis Jauffret contenues dans son dernier livre ainsi que celles tenues ce matin à la radio dans le cadre de sa promotion », a expliqué Me Jean Veil. Et d'ajouter : « Nous prétexte d'une pseudo enquête romancée, l'auteur,

qui n'hésite pas à s'appuyer sur des conversations purement et simplement inventées, contredit les conclusions devenues définitives de la procédure judiciaire américaine. »

En plus de l'auteur, DSK compte également poursuivre les éditions du Seuil ainsi que France Inter, radio sur laquelle M. Jauffret a fait la promotion de son livre.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This