Accueil | Actualités | Médias | DSK attaque France Inter et Régis Jauffret en diffamation
Pub­lié le 20 janvier 2014 | Éti­quettes :

DSK attaque France Inter et Régis Jauffret en diffamation

Dominique Strauss-Kahn va lancer une série d'attaques en justice suite à la parution du dernier roman de Régis Jauffret, « La Ballade de Rikers Island » (Seuil).

Dans celui-ci, le journalisme romance l'histoire du Sofitel, qui avait conduit à l'arrestation du patron du FMI de l'époque. Par le biais de son avocat, DSK a fait part de son intention de l'attaquer en justice pour diffamation.

« M. Dominique Strauss-Kahn conteste formellement les déclarations diffamatoires de M. Régis Jauffret contenues dans son dernier livre ainsi que celles tenues ce matin à la radio dans le cadre de sa promotion », a expliqué Me Jean Veil. Et d'ajouter : « Nous prétexte d'une pseudo enquête romancée, l'auteur,

qui n'hésite pas à s'appuyer sur des conversations purement et simplement inventées, contredit les conclusions devenues définitives de la procédure judiciaire américaine. »

En plus de l'auteur, DSK compte également poursuivre les éditions du Seuil ainsi que France Inter, radio sur laquelle M. Jauffret a fait la promotion de son livre.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This