Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Deux journalistes candidats à l’Académie française

19 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Deux journalistes candidats à l’Académie française

Deux journalistes candidats à l’Académie française

19 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Après l’élection d’Alain Duhamel à l’Institut le 10 décembre dernier, deux journalistes ont déposé leur candidature au fauteuil de Michel Mohrt à l’Académie française : Dominique Bona et Philippe Meyer. L’élection aura lieu le 18 avril prochain.

Née en 1953, Dominique Bona est la fille de l’écrivain Arthur Con­te. Elle fut jour­nal­iste au Quo­ti­di­en de Paris de 1979 à 1985, puis pour le sup­plé­ment lit­téraire du Figaro, dans lequel elle écrit tou­jours. Elle est mem­bre du Jury Renau­dot depuis 1999, et auteur de plusieurs ouvrages primés dont Romain Gary en 1987 (Grand Prix de la biogra­phie de l’A­cadémie française), Les Yeux noirs ou les vies extra­or­di­naires des sœurs Héré­dia en 1990 (Prix de Lutèce), Mali­ka en 1992 (Prix Renau­dot), Le Man­u­scrit de Port-Ebène en 1998 (Prix Renau­dot) et Berthe Morisot, le secret de la Femme en noir en 2000 (Bourse Goncourt de la biogra­phie). Elle a déjà can­di­daté deux fois à l’A­cadémie française, en mars 2004 et jan­vi­er 2008.

Né en 1947, Philippe Mey­er est doc­teur en soci­olo­gie, jour­nal­iste et pro­duc­teur. En 1979, il devient directeur d’é­tudes du pro­gramme “Jour­nal­istes en Europe” et directeur adjoint du CFPJ (Cen­tre de For­ma­tion et de Per­fec­tion­nement des Jour­nal­istes). De 1980 à 1984 il tient la chronique télévi­sion du mag­a­zine L’Ex­press, dont il devient rédac­teur en chef adjoint respon­s­able de la rubrique “Vie cul­turelle”, jusqu’en 1986. Il pro­duit et présente l’émis­sion de musique clas­sique “Revenez quand vous voulez” sur Métro­pole télévi­sion M6 de 1987 à 1989, il est édi­to­ri­al­iste au Point et présen­ta­teur de l’émis­sion “Le Grand Débat” sur France Cul­ture jusqu’en 1989, chroniqueur sur France Inter de 1991 à 2000 dans la rubrique “Choses vues”. Sur France Cul­ture, il pro­duit l’émis­sion “Alle­gro Serioso” de 1991 à 1996 et “L’e­sprit pub­lic” depuis 1998. Maître de con­férences à l’In­sti­tut d’Études poli­tiques de Paris, Philippe Mey­er est égale­ment, depuis 2006, prési­dent de la Com­mis­sion générale de ter­mi­nolo­gie et de néolo­gie, au min­istère de la Cul­ture et de la Com­mu­ni­ca­tion, dont la mis­sion est de favoris­er l’enrichissement de la langue française. Il est l’au­teur de plusieurs ouvrages, dont L’En­fant et la rai­son d’État en 1977, Pointes sèch­es en 1992, Dans cette val­lée de larmes en 1997, Por­traits acides et autres pen­sées édi­fi­antes en 1999, Le Pro­grès fait rage en 1999, L’Avenir peut atten­dre en 2004, ou encore Brusque Cha­grin en 2005. Il a déjà été can­di­dat à l’A­cadémie française, en décem­bre 2011.

Crédit pho­to : mon­tage Ojim. Images sous licence libre (Wikipé­dia)

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés