Accueil | Actualités | Médias | Copé/Mariage Gay : Le Figaro supprime un article
Pub­lié le 31 mai 2013 | Éti­quettes : , , ,

Copé/Mariage Gay : Le Figaro supprime un article

Le site internet du Figaro a publié puis supprimé un article sur la position du président Jean-François Copé sur le mariage gay, cet après-midi.

L'animateur et journaliste Stéphane Bern a affirmé aujourd'hui à l'AFP avoir assisté à un dîner où Jean-François Copé, le président de l'UMP qui a manifesté contre la loi sur le mariage gay, lui avait confié être "à titre personnel" pour le mariage homosexuel.

Ces révélations avaient fait l'objet d'un article publié sur le site du Figaro.fr sous le titre "Mariage Gay : Copé pas tout à fait contre". Mais quelques heures plus tard l'article a mystérieusement disparu du site, alors qu'il reste toujours référencé dans le moteur de recherche Google comme l'illustre cette capture d'écran.

Copé/Mariage Gay : Le Figaro supprime un article

En cliquant sur le lien, les internautes tombent sur une page d'erreur.

Alors que l'information a pourtant fait l'objet d'une dépêche AFP et a animé les réseaux sociaux une bonne partie de l'après-midi, Le Figaro a visiblement décidé de revenir en arrière.

Ces révélations font suite à l'enregistrement de l'émission "Salut les Terriens" qui sera diffusée samedi 1er juin, et dans laquelle Stéphane Bern évoque l'homosexualité de Geoffroy Didier. L'animateur reprochait à l'UMP de mentir à ses militants en se positionnant contre le mariage gay.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, le site du Figaro.fr n'a toujours pas informé ces lecteurs des propos de Stéphane Bern concernant Geoffroy Didier et Jean-François Copé.

Crédit photo : capture d'écran site LeFigaro.fr

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux