Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Colère de Lagardère après la une du JDD sur Marine Le Pen
Colère de Lagardère après la une du JDD sur Marine Le Pen

15 octobre 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Colère de Lagardère après la une du JDD sur Marine Le Pen

Colère de Lagardère après la une du JDD sur Marine Le Pen

Colère de Lagardère après la une du JDD sur Marine Le Pen

Coup de colère d’Arnaud Lagardère après une couverture du Journal du Dimanche consacrée à Marine Le Pen, jugée trop complaisante.

En effet dimanche dernier, le JDD con­sacrait sa une à la prési­dente du Front Nation­al avec ce titre sans équiv­oque : « Un Français sur trois prêt à vot­er pour elle. » Bien que tirée d’un sondage Ifop, cette infor­ma­tion telle qu’elle a été présen­tée n’a guère plu à Arnaud Lagardère, pro­prié­taire du titre.

Proche de Nico­las Sarkozy, l’homme d’af­faires a aus­sitôt téléphoné à Denis Olivennes, patron du secteur presse du groupe, pour qu’il enjoigne le directeur du JDD, Jérôme Bel­lay, à faire preuve de plus de « dis­cerne­ment et de recul » à l’avenir, rap­porte Le Point. « J’at­tends désor­mais de la direc­tion du Jour­nal du dimanche qu’elle présente à ses lecteurs une ligne édi­to­ri­ale plus exigeante », a‑t-il réclamé, esti­mant que cette cou­ver­ture rel­e­vait plus du tract pro-FN que d’autre chose.

En novem­bre 2014, il était déjà sor­ti de son silence après que Paris Match et le JDD aient con­sacré leur une respec­tive sur « Les femmes du prési­dent » Hol­lande. À l’époque, Arnaud Lagardère avait regret­té le car­ac­tère tabloïd qu’avaient pris les deux journaux.

Aus­si, lorsque Alain Gen­es­tar avait fait sa une sur Cécil­ia Sarkozy et son amant, celui-ci n’avait pas hésité à l’é­carter. « Générale­ment, Lagardère laisse tou­jours pass­er un peu de temps entre son coup de colère et son coup de hache », note Le Point. Voilà Jérôme Bel­lay prévenu.

Voir notre infographie du groupe Lagardère. Voir aussi : Denis Olivennes (portrait) et Jérôme Bellay (portrait)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.