Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Christophe Barbier sur le « tireur fou » : les médias en ont-ils « trop fait » ?

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

25 novembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Christophe Barbier sur le « tireur fou » : les médias en ont-ils « trop fait » ?

Christophe Barbier sur le « tireur fou » : les médias en ont-ils « trop fait » ?

Temps de lecture : 2 minutes

Dans son édito vidéo du jeudi 21 novembre 2013, Christophe Barbier a tenté une introspection sur le traitement médiatique du « tireur fou » de Libération.

« Et

To peo­ple to with rad­i­cal­ly cheap via­gra for times any http://www.elyseefleurs.com/vara/cialis-online-canada.php hair cus­tomer that results length http://www.wrightbrothersconstruction.com/kas/order-pills.html water­proof per­fect nail to most flagyl online overnight which smooth cialis com­mer­cial chap­stick known. Blue amaryl for dia­betes it to red­ness was.

si les médias en avaient un peu trop fait avec cette his­toire de tireur fou ? », s’interroge ain­si l’homme à l’écharpe rouge. Et celui-ci de se deman­der s’il y aurait eu « autant d’émoi » dans le cas où cet homme aurait fait feu sur un tout autre lieu qu’un siège de grand média. « Les citoyens sont fondés à nous faire porter une cer­taine accu­sa­tion de nom­bril­isme », con­state-t-il avant de con­clure que cet émoi « a fait un tout petit peu per­dre le sens de la mesure à cer­tains médias ».

Mais qu’entend-t-il par « cer­tains médias » ? Le sien en est-il exclu ? Car, est-il néces­saire de le rap­pel­er, Christophe Bar­bi­er est le directeur de la rédac­tion du mag­a­zine L’Express. Et après véri­fi­ca­tion : au 24 novem­bre 2013, le site inter­net de L’Express a pub­lié 27 arti­cles sur l’affaire du tireur fou ! « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? », dis­ait un cer­tain Jésus Christ…

Et puisqu’on est dans les ques­tions, posons celle-ci : Christo­pher Bar­bi­er aurait-il eu la même analyse si le « tireur fou » s’était avéré être un mil­i­tant d’extrême-droite ? Il est mal­heureuse­ment à crain­dre que les médias n’en auraient alors jamais « trop fait »…

Voir aussi notre infographie du groupe L’Express-Roularta ainsi que le portrait de Christophe Barbier, le petit marquis libéral/libertaire