Accueil | Actualités | Médias | Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN
Pub­lié le 6 avril 2014 | Éti­quettes :

Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN

Quelques jours seulement après les élections municipales, Charlie Hebdo a décidé de diminuer le prix de ses abonnements dans les villes dirigées par la droite ou l'« extrême-droite ».

Dans les 151 villes nouvellement passées à l'UMP ou au FN, Charlie Hebdo lance même une offre spéciale « Gueule de bois post-électorale ». Pour les 572 villes de plus de 10 000 habitants tenues par l'UMP ou des maires frontistes (Beaucaire, Béziers, Bollène, Fréjus, etc...), le prix des abonnements sera diminué jusqu'au 8 avril, allant jusqu'à une réduction de 39 euros pour l'abonnement le plus cher.

Coutumier des coups marketing autour de sujets polémiques, Charlie Hebdo brille dans l'attaque constante de l'islam, du catholicisme et de ce qui est communément appelé l'« extrême-droite ». Mais pour cette dernière opération, cela ressemble d'avantage à une vente au rabais d'un journal satirique en perte de vitesse qu'à un coup de pub...

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This