Accueil | Actualités | Médias | Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN
Pub­lié le 6 avril 2014 | Éti­quettes :

Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN

Quelques jours seulement après les élections municipales, Charlie Hebdo a décidé de diminuer le prix de ses abonnements dans les villes dirigées par la droite ou l'« extrême-droite ».

Dans les 151 villes nouvellement passées à l'UMP ou au FN, Charlie Hebdo lance même une offre spéciale « Gueule de bois post-électorale ». Pour les 572 villes de plus de 10 000 habitants tenues par l'UMP ou des maires frontistes (Beaucaire, Béziers, Bollène, Fréjus, etc...), le prix des abonnements sera diminué jusqu'au 8 avril, allant jusqu'à une réduction de 39 euros pour l'abonnement le plus cher.

Coutumier des coups marketing autour de sujets polémiques, Charlie Hebdo brille dans l'attaque constante de l'islam, du catholicisme et de ce qui est communément appelé l'« extrême-droite ». Mais pour cette dernière opération, cela ressemble d'avantage à une vente au rabais d'un journal satirique en perte de vitesse qu'à un coup de pub...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux