Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

6 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN

Charlie Hebdo brade ses abonnements dans les villes UMP et FN

Temps de lecture : < 1 minute

Quelques jours seulement après les élections municipales, Charlie Hebdo a décidé de diminuer le prix de ses abonnements dans les villes dirigées par la droite ou l’« extrême-droite ».

Dans les 151 villes nou­velle­ment passées à l’UMP ou au FN, Char­lie Heb­do lance même une offre spé­ciale « Gueule de bois post-élec­torale ». Pour les 572 villes de plus de 10 000 habi­tants tenues par l’UMP ou des maires fron­tistes (Beau­caire, Béziers, Bol­lène, Fréjus, etc…), le prix des abon­nements sera dimin­ué jusqu’au 8 avril, allant jusqu’à une réduc­tion de 39 euros pour l’abon­nement le plus cher.

Cou­tu­mi­er des coups mar­ket­ing autour de sujets polémiques, Char­lie Heb­do brille dans l’at­taque con­stante de l’is­lam, du catholi­cisme et de ce qui est com­muné­ment appelé l’« extrême-droite ». Mais pour cette dernière opéra­tion, cela ressem­ble d’a­van­tage à une vente au rabais d’un jour­nal satirique en perte de vitesse qu’à un coup de pub…

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés