Accueil | Actualités | Médias | Buisson prépare-t-il la reprise de Valeurs Actuelles ?
Pub­lié le 15 mars 2013 | Éti­quettes : ,

Buisson prépare-t-il la reprise de Valeurs Actuelles ?

Alors que Yves de Kerdrel, directeur général de Valeurs Actuelles, nie toute proximité avec Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, La Lettre A assure que ce dernier préparerait une reprise du magazine conservateur.

Patrick Buisson se serait rapproché de Christian Latouche, le patron de Fiducial, un cabinet d’expertise comptable et de services d’entreprise, dans le but d’organiser discrètement la succession de Pierre Fabre, qui détient Valeurs Actuelles via le groupe Sud Communication depuis décembre 2007. Il y a déjà exercé en tant que journaliste à la fin des années 80.

L’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, souvent défini comme étant d’extrême-droite, est actuellement au cœur d’une polémique qui l’accuse d’avoir fait publier, à l’insu de l’ancien président, les propos tenus par ce dernier lors d’un repas informel avec un journaliste de la rédaction du magazine. Si Yves de Kerdrel réfute cette accusation, les liens entre Valeurs Actuelles et Patrick Buisson seraient visiblement loin d’être enterrés.

Crédit photo : capture d'écran vidéo Europe1 via Youtube DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This