Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Big bang chez Amaury
Publié le 

6 juillet 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Big bang chez Amaury

Big bang chez Amaury

Le Parisien, qui sera vendu à LVMH à la rentrée, déménagera de son siège actuel fin 2017. L’Équipe passera en tabloïd à la rentrée. Les deux titres phares des Éditions Amaury connaissent des bouleversements sans précédent.

Le site his­torique de Saint-Ouen, où Le Parisien est arrivé au milieu des années soix­ante-dix, après un con­flit de 18 mois avec le syn­di­cat du Livre CGT, appar­tien­dra au passé d’i­ci deux ans et demi. D’ores et déjà, au mois d’oc­to­bre, l’im­primerie la Sicav­ic sera fer­mée. Ses ouvri­ers trans­férés dans une autre usine du groupe, basée à Mit­ry-Mory. Seul l’im­meu­ble du Parisien restera occupé sur un site de cinq hectares, que les per­son­nels admin­is­trat­ifs du groupe ont quit­té depuis deux ans pour rejoin­dre Boulogne (92). Le quo­ti­di­en y achèvera son bail qui le lie aux Édi­tions Amau­ry jusqu’en décem­bre 2017. Si sa des­ti­na­tion d’at­ter­ris­sage n’est pas con­nue, celle du site de Saint-Ouen ne fait aucun doute. Ce dernier, situé non loin de la future gare Car­refour Pleyel du Grand Paris, per­me­t­tra à la famille Amau­ry de réalis­er une belle opéra­tion immo­bil­ière.

La ren­trée sera aus­si chargée du côté de L’Équipe. Le quo­ti­di­en sportif, imprimé en grand for­mat (for­mat Broad­sheet dans le jar­gon de la presse écrite), passera en tabloïd le 18 sep­tem­bre. Le groupe avait plusieurs fois hésité, notam­ment en 2008, à entamer cette véri­ta­ble révo­lu­tion, de peur de froiss­er les lecteurs. Avec une dif­fu­sion en baisse de 10% en 2014, L’Équipe a désor­mais moins de scrupules. Surtout qu’un test réal­isé le 10 juin s’est révélé très posi­tif. Le jour­nal a ven­du 30% d’ex­em­plaires en plus ce jour-là. Par ailleurs, 80% des per­son­nes sondées par­mi les acheteurs se sont déclarées favor­ables à la réduc­tion du for­mat.

L’Équipe, qui se pré­pare à un chantier esti­val de grande ampleur, pour­suit deux objec­tifs. D’une part, le quo­ti­di­en espère recon­quérir une par­tie de ses ventes grâce à un for­mat plus ramassé et net­te­ment plus pra­tique que le for­mat actuel. D’autre part, le groupe table sur des économies de papi­er non nég­lige­ables. Même s’il affirme que la quan­tité de con­tenu ne bais­sera pas, la pag­i­na­tion sera moin­dre au final. De là à imag­in­er d’autres réduc­tions de coûts, issues d’un nou­veau plan social ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision