Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
BHL ministre des Armées : une dystopie croustillante sur Valeurs Actuelles

12 avril 2020

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | BHL ministre des Armées : une dystopie croustillante sur Valeurs Actuelles

BHL ministre des Armées : une dystopie croustillante sur Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles publie une série sur le thème du « Roman d’été – le rôle de leur vie », de petites histoires très contemporaines et au ton romanesque. Jean-Marie Le Pen maire de Paris, Alain Finkielkraut éleveur de vaches, un brin d’absurde et de dérision. BHL est à l’honneur « Bernard-Henri Lévy, ministre des armées et des droits de l’homme – Où l’on voit que le philosophe règle la question du populisme et impose la démocratie dans le monde ». Revenons sur l’histoire que Harpalus, son auteur, nous brosse.avec le sourire.

Un rapport russe publié en 2030

L’his­toire est tirée d’un rap­port que l’ar­mée russe aurait trou­vé en 2023, suite à son inva­sion de la France, et ensuite pub­lié dans les jour­naux russ­es en décem­bre 2030.

En 2022, une coali­tion anti-pop­uliste « Sauvons la démoc­ra­tie », pour un sauve­tage de l’U­nion Européenne actuelle, menée par Gérard Larcher rem­porte les élec­tions. Pre­mier fait d’armes, l’au­tonomie de la Seine Saint Denis, « ter­ri­toire per­du de la république » lais­sé à l’ad­min­is­tra­tion des forces islamistes en présence. L’euro coule après la séces­sion de l’I­tal­ie et de l’Autriche.

Dans ce con­texte, BHL, fort de son expéri­ence libyenne et yougoslave, est désigné min­istre de l’Ar­mée et des Droits de l’Homme. Ova­tion des Jof­frin, Pel­leti­er, Berg­er et com­pag­nie. Comme l’écrivait Chateaubriand de Napoléon, on prête tou­jours aux gens, une fois arrivés, un par­cours doré. Le Philosophe-min­istre, immé­di­ate­ment, place son action sous les aus­pices du cli­vage bar­barie-pop­ulisme con­tre lib­erté-démoc­ra­tie.

L’ar­mée, c’est le fer de lance de la lib­erté : « Apporter les Lumières de la démoc­ra­tie et des droits indi­vidu­els. » Pour installer la démoc­ra­tie des assas­si­nats démoc­ra­tiques sont prévus. Soyez libres, c’est un ordre !

Nota Bene d’un alsa­cien : on saura se mon­tr­er ému et amusé par un pas­sage entier qui rend hom­mage à cette gas­tronomie alsa­ci­enne « Qui chante les trans­ports de l’e­sprit et des sens », lors d’un dîn­er chou­croute vin blanc entre le prési­dent Larcher et de notre min­istre.

L’anabase commence

Face à un prési­dent palot, con­damnant la haine, qui par­le vivre-ensem­ble et con­fi­ance envers les mil­ices islamiques, BHL invoque les événe­ments de 1934, la foule fas­cis­toïde, la Résis­tance pour faire pass­er ses idées. Et ça passe, le voilà min­istre des Armées, de l’In­térieur, et des Droits de l’homme. Tout s’ac­célère.

Peu après, une femme est lapidée dans les ter­ri­toires autonomes dont les droits ont été élar­gi : Car­o­line de Haas en rend respon­s­able le « mâle blanc ». le fémin­isme poli­tique se fait l’al­lié objec­tif de l’is­lam poli­tique. À Paris le 3 novem­bre 2022, un mil­lion de man­i­fes­tants protes­tent. BHL fait tir­er : 53 morts. Pas de lib­erté pour les enne­mis de la lib­erté. BHL se fait philosophe, il cite Plaute, célèbre pour ses farces.

Les élec­tions régionales s’an­non­cent mal, BHL con­stitue son groupe des 15 colonels pour « empêch­er la France de retomber dans ses démons. » Au soir des élec­tions le 6 décem­bre 2022, les pop­ulistes sont arrêtés. Dans la foulée, Bernard-Hen­ri (Napoléon) Lévy fait un coup d’État pour « sauver la démoc­ra­tie ». Comme pour tout coup d’État réus­si, les médias dom­i­nants se déclar­ent en sa faveur. Il légitime son action en se plaçant dans la lignée de Solon et s’autoproclame pro­tecteur uni­versel de la démoc­ra­tie.

Mr Human Rights

Dans les derniers para­graphes, on décou­vre la tra­jec­toire poli­tique du météore, surnom­mé par sa Cour Mr. Human Rights. Sa des­tinée : établir sa démoc­ra­tie dans le monde entier, en poli­tique intérieure, paix civile avec l’is­lam, pré­dom­i­nance des tri­bunaux coraniques dans les « régions automnes » qui mou­ton­nent. Heureuse­ment le Fas­cisme est éradiqué depuis les élec­tions.

En poli­tique extérieur, un car­nage crescen­do : assas­si­nats de chefs d’État au Soudan, Guinée, etc. N’Djamena bom­bardée, 12.000 morts. Maduro et 50.000 vénézuéliens tués par des mis­siles français après que des navettes français­es aient vio­lé les eaux de ce pays.

La farce devient une tragédie, l’ONU proteste mais ne fait rien. L’hubris atteint son parox­ysme : BHL s’en prend à Pou­tine, leader du com­plot anti-démoc­ra­tique mon­di­al. Après les insultes, il déclenche le feu nucléaire. La Russie riposte en novem­bre 2023, huit mil­lions de français sont tués, la France est envahie. BHL est des­ti­tué, envoyé à l’hôpi­tal Saint-Anne, il bran­dit à la main une déc­la­ra­tion des droits de l’homme, dont il se sert comme bâton pour agress­er ceux qui passent devant sa cham­bre…

Comme dis­ait Mon­taigne, le lecteur trou­ve ès écrits d’autrui des sens plus var­iés que son auteur, et boni­fie le texte. Nous lais­sons à nos lecteurs le soin de lire et tir­er les con­clu­sions de cette déli­cieuse poli­tique fic­tion réservée aux abon­nés de Valeurs Actuelles, et de devin­er le nom de son tal­entueux auteur, un alsa­cien ama­teur de chou­croute peut-être ?

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).